Les 4 couleurs de la migraine

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Mars 2009 : 01h00
Mis à jour le Lundi 28 Novembre 2011 : 13h25
Sachez reconnaître votre migraine. En effet, il existe différentes sortes de migraine. Elles se distinguent principalement par leur mécanisme. L'avantage de connaître celle dont vous souffrez est de pouvoir optimiser votre traitement. Explications du Dr Michel Dib, neurologue et spécialiste de la migraine*.
PUB

Quelles sont les différentes sortes de migraines ?

Dr Michel Dib : La migraine se manifeste toujours de la même manière : douleurs pulsatiles, souvent des nausées, une intolérance à la lumière, au bruit. En revanche, les crises demigraine ont des causes différentes.

  • Les migraines du premier type sont déclenchées par l'alimentation, par l'intermédiaire de la sérotonine, un messager du cerveau.
  • Les migraines du 2e type sont déclenchées par le stress et les changements de rythme, comme l'arrivée du week-end, des vacances ou ce sont des migraines qui surviennent durant la nuit, et qui sont causées par l'adrénaline (hormone du stress).
  • Le 3e type de migraine est en relation avec les règles (migraines menstruelles) et sous l'influence de facteurs hormonaux.
  • Enfin, le 4e type de migraine est accompagné par des douleurs musculaires diffuses, notamment au niveau des épaules, de la tête. Ces douleurs sont très différentes des douleurs pulsatiles de la crise de migraine, même si elles les accompagnent. Elles s'apparentent à une maladie qui s'appelle la fibromyalgie. De telles migraines musculaires vont très vite dégénérer et se manifester à un rythme très fréquent, plus de 15 jours par mois, avec parfois, en plus, des migraines quotidiennes chroniques. Il est très important d'identifier les migraines musculaires car le traitement nécessite de prendre en charge les deux éléments : la migraine classique pulsatile dont l'origine est l'inflammation au niveau des artères et l'élément musculaire qui provient d'une sensibilité exacerbée des muscles, comme dans la fibromyalgie.

    Cette sorte de migraine est très peu connue à la fois des médecins et des patients.

PUB
PUB

Les traitements sont-ils différents selon le type de migraine ?

Dr Michel Dib : Reconnaître le type de migraine dont on souffre est essentiel car la prise en charge n'est pas la même dans les ' 4 couleurs ' de la migraine.

Dans le cas de la migraine hormonale, le choix de la pilule contraceptive est primordial. Il faut privilégier les pilules sans règles, c'est-à-dire contenant de la progestérone. Qu'elles soient faiblement ou fortement dosées, les pilules classiques contiennent à la fois des estrogènes et de la progestérone. Or le facteur déclenchant des migraines hormonales étant l'œstrogène, on doit recourir à une pilule dite de 3e génération ne contenant que des progestatifs. Cette mesure suffit le plus souvent à traiter ce type de migraine menstruelle.

En cas de migraine adrénergique (due au stress), on recourt plutôt à un médicament qui bloque l'adrénaline, que l'on appelle les bêtabloquants, classe médicamenteuse également prescrite contre l'hypertension artérielle.

Dans la migraine sérotoninergique, on utilise des médicaments anti-sérotonines.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Mars 2009 : 01h00
Mis à jour le Lundi 28 Novembre 2011 : 13h25
PUB
PUB
A lire aussi
Stress : facteur déclenchant de la migraine ?Publié le 02/03/2009 - 00h00

Non, les migraineux ne sont pas forcément plus stressés que les autres. Ils ont simplement une sensibilité accrue aux effets du stress. Le stress doit donc être identifié comme un facteur déclenchant de la crise de migraine, et c'est à ce titre uniquement qu'il est recommandé aux migraineux...

Migraine : quels sont les aliments à privilégier ? A éviter ? Publié le 23/02/2009 - 00h00

Certains aliments sont réputés pour déclencher des crises de migraine et d'autres réputés pour les atténuer. Attention toutefois, les migraineux n'ont pas intérêt à écarter d'emblée certains aliments et à en privilégier d'autres. C'est à chacun d'observer attentivement le lien entre la...

En cas d'insomnie, comment reconstruire son sommeil ?Publié le 04/01/2010 - 00h00

Si la première étape est d'identifier les causes des troubles du sommeil, pour traiter l'insomnie à sa source, la deuxième consiste à trouver les bonnes recettes de vie pour mieux dormir. Les conseils du Dr Michel Dib*.

Plus d'articles