2 bonnes raisons de manger moins de viande

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 14 Septembre 2009 : 02h00
Manger moins de viande, c'est bon pour la santé, vous l'aviez deviné. Mais c'est bon également pour la planète ! L'élevage contribue plus à l'effet de serre que le secteur des transports, l'élevage est responsable de déforestation, nuisible pour les ressources en eau, etc.
PUB

Comment lutter contre le réchauffement climatique ? En mangeant moins de viande !

Selon le rapport 2006 des Nations Unies sur l'alimentation et l'agriculture, l'élevage des animaux pour la consommation humaine est un des principaux responsables du réchauffement climatique !

Ca vous étonne ? Pourtant, il faut savoir que la production d'un kilo de viande de veau par exemple, rejette à peu près la même quantité de gaz à effet de serre qu'un trajet Paris Lille en voiture. Autrement dit, l'élevage contribue plus à l'effet de serre que le secteur des transports.

Les aliments qui sont donnés aux animaux contiennent des engrains azotés responsables d'émissions de gaz azoté. L'élevage est responsable de 65% des émissions d'hémioxyde d'azote, un gaz qui contribue au réchauffement climatique global 296 fois plus que le CO2. Le méthane émis par la digestion des vaches agit 23 fois plus que le CO2 sur le réchauffement, tandis que 37% du méthane mondial vient des ruminants !

Enfin, tous ces animaux imposent de disposer de beaucoup d'espace. Le bétail prend déjà de la place, mais c'est sans compter les hectares de terres nécessaires pour cultiver les céréales et le soja à destination du bétail. Au final, un tiers des terres arables sont consacrées au maïs et au soja destinés à l'alimentation des animaux d'élevage. Ces surfaces étant insuffisantes, on défriche les forêts et on perd ainsi encore en capacité d'absorption du dioxyde de carbone.

Toujours selon ce rapport de l'ONU, ' l'élevage compte parmi les activités les plus nuisibles pour les ressources en eau '. Rien d'étonnant, pesticides et excréments animaux se retrouvent immanquablement dans les cours d'eau…

PUB
PUB

Conseils pour manger moins de viande

Vous aussi, mangez moins de viande ! Comment s'y prendre concrètement ?

Limitez fortement, ou encore mieux passez-vous carrément de viande rouge.

De toute façon, un seul plat de protéines animales par jour suffit (œuf, viande, poisson).

Privilégiez les viandes blanches au détriment des viandes rouges.

Remplacez régulièrement la viande par des œufs.

Consommez des légumineuses, des féculents et des céréales, de préférence complètes, et encore mieux, bio.

Privilégiez le poisson : au moins trois fois par semaine.

Les œufs, les viandes blanches, les poissons et les céréales, vous apportent des protéines de bonnes qualités nutritionnelles qui peuvent parfaitement remplacer les protéines fournies par la viande rouge.

N'oubliez pas que les emballages et le transport coûtent cher à l'environnement. Alors oubliez le jambon sous vide et achetez les productions locales.

Évidemment mangez bio.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 14 Septembre 2009 : 02h00
Source : Agir pour la planète, www.agirpourlaplanete.com ; David Servan-Shreiber, " Anticancer ", Editions Robert Laffont.
PUB
PUB
A lire aussi
La viande est-elle dangereuse ?Publié le 14/01/2013 - 14h05

« Viande, la nouvelle guerre de religion » : tel est le titre du journal Le Point en ce début d’année.La viande est-elle dangereuse ? Cela dépend de laquelle... Je vous propose d’essayer d’y voir clair.

Faut-il devenir végétarien ?Publié le 15/10/2012 - 07h04

L'élevage des animaux pollue la planète et consomme beaucoup trop d'eau, les poissons disparaissent des mers, la viande est nocive pour la santé, accusée de favoriser certains cancers et autres maladies. Faut-il devenir végétarien pour sauver la planète et mourir en bonne santé ?

VégétarismePublié le 09/07/2001 - 00h00

Le principe de base du végétarisme est l'exclusion de toute chair animale de l'alimentation. Mais, comme en politique, il existe divers "courants" dans le végétarisme. Et aussi différentes raisons de devenir végétarien....

Plus d'articles