10 conseils pour préparer son dîner sans grignoter
Sommaire

Avoir une activité physique avant le dîner

Grignoter le soir, une fois rentré à la maison, est une façon chez certaines personnes de décompresser et de se détendre.

La meilleure façon d’atteindre cet état apaisé est la pratique d’une activité physique, quelle qu’elle soit, à condition d’y prendre du plaisir : vélo, natation, danse, aquabiking, course à pied, ou tout simplement la marche durant 30 à 45 minutes.

Il n’est plus à prouver aujourd’hui tous les bienfaits d’une activité physique, sur la prévention de maladies cardio-vasculaires par exemple ou sur le bien-être psychique.

Instaurer un rituel en rentrant chez soi

Les habitudes peuvent avoir du bon, surtout lorsqu’elles permettent à notre cerveau de décompresser. Prévoir un petit quart d’heure (ou plus pour ceux qui peuvent) pour se "poser" en rentrant du travail est primordial avant d’enchaîner sur la préparation du dîner, entre autres.

Le premier réflexe ou "rituel" à adopter est de boire, car en général, l’hydratation n’a pas été suffisante dans la journée : se préparer un thé, une tisane ou un mug de soupe ou de gaspacho selon ses goûts et faim qui arrive, puis le déguster assis en prenant son temps.

Ce sas de décompression permettra d’éviter les grignotages compulsifs de ce début de soirée.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Grignotage
Source :
Sur le même sujet