Un vaccin pour prévenir le zona

Publié par Claudine De Kock, journaliste santé le Lundi 26 Juin 2006 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 07 Mai 2014 : 16h57
-A +A
La Commission Européenne a autorisé la mise sur le marché du Zostavax indiqué dans la prévention du zona et des névralgies post-herpétiques liées au zona. Ce vaccin a obtenu son indication pour l'immunisation des sujets de 60 ans et plus. C'est actuellement le premier et le seul vaccin enregistré en Europe pour le zona.

Le zona : une maladie douloureuse

Le zona peut d'abord se manifester sous forme de picotements, de démangeaisons ou de douleurs sur un côté du corps ou du visage. Le zona évolue ensuite, lors de la phase aiguë, vers une éruption unilatérale de vésicules presque toujours accompagnée de douleurs.

Ces douleurs peuvent varier en intensité et en durée, et évoluer lors de la phase chronique en douleurs appelées névralgies post-herpétiques (NPH). Les NPH représentent la complication la plus fréquente et la plus douloureuse du zona. Il s'agit de douleurs neurologiques persistantes survenant après la guérison de l'éruption cutanée. Les NPH peuvent se manifester pendant des mois, voire des années par des sensations de type brûlure ou par des douleurs lancinantes en coup de poignard, et même aller jusqu'à l'allodynie, douleur provoquée par le moindre contact (comme un vêtement ou un courant d'air).

Le zona : réactivation du virus de la varicelle

Le zona peut affecter toutes les personnes qui ont eu la varicelle, car il est causé par la réactivation de ce même virus, resté latent dans la racine dorsale des ganglions après la primo-infection de l'enfance. Il n'y a toutefois aujourd'hui aucun moyen de prédire qui développera un zona.

Une personne sur quatre sera confrontée au zona au cours de sa vie.

Bien que le zona puisse survenir à tout âge, son incidence et celle des NPH augmentent considérablement avec l'âge. En effet, la baisse de la réponse immunitaire spécifique liée à l'âge commence avant la cinquantaine. Ainsi, les deux tiers des cas de zona surviennent chez des personnes de plus de 50 ans.

Le nombre annuel de cas de zona dans l'Union Européenne s'élève à environ 1,5 million et on s'attend à ce que cette incidence augmente parallèlement à l'espérance de vie.

Publié par Claudine De Kock, journaliste santé le Lundi 26 Juin 2006 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 07 Mai 2014 : 16h57
Source : Communiqué de presse "Zostavax obtient son autorisation de mise sur le marché européen", Sanofi Pasteur, mai 2006.
A lire aussi
Le zona est-il contagieux ? Publié le 09/11/2009 - 00h00

Cette question semble légitime dans la mesure où le zona est dû à un virus très contagieux, le virus de la varicelle. Pourtant, non, le zona ne se transmet pas d'une personne à une autre. En revanche, attention de ne pas attraper la varicelle au contact d'une personne qui fait une crise de...

Le zona : quand le virus de la varicelle se réactive Publié le 15/01/2001 - 00h00

Le zona est une maladie infectieuse causée par la réactivation du virus de la varicelle, plusieurs années après avoir contracté cette maladie. Le zona est une infection est bénigne, exceptée lorsqu'elle touche l'oeil ou des personnes ayant des défenses immunitaires affaiblies (Sida,...

Comment soigne-t-on un zona ? Publié le 11/03/2013 - 09h53

Le zona est une maladie due au même virus que celui de la varicelle, l’Herpes zoster.C’est ainsi qu’environ 25% des personnes qui ont eu une varicelle dans leur enfance développeront ultérieurement un zona.Quels sont les symptômes du zona et comment le soigner ?

Quels sont les signes d’un zona ? Publié le 02/12/2011 - 09h29

Le zona correspond à une réactivation du virus de la varicelle. Ainsi, seules les personnes ayant eu la varicelle, le plus souvent durant l’enfance, peuvent souffrir d’un zona. Les personnes âgées de plus de 50 ans sont plus souvent concernées par le zona, probabilité qui augmente à...

Plus d'articles