Le zona est-il contagieux ?

Le zona est-il contagieux ?

Cette question semble légitime dans la mesure où le zona est dû à un virus très contagieux, le virus de la varicelle. Pourtant, non, le zona ne se transmet pas d'une personne à une autre. En revanche, attention de ne pas attraper la varicelle au contact d'une personne qui fait une crise de zona !

Le zona est dû à une réactivation du virus de la varicelle

Le zona se caractérise par une éruption cutanée douloureuse, entraînant des brûlures et des démangeaisons. Cette manifestation siège souvent sur un côté du torse ou du dos. Le zona touche majoritairement des personnes âgées de plus de 50 ans, avec une nette augmentation de la fréquence du zona avec l'âge.

20% des personnes qui ont eu la varicelle
Toutes les personnes atteintes d'un zona ont un point commun, celui-ci d'avoir eu la varicelle. En effet, le zona est dû à une réactivation du virus de la varicelle. Il faut savoir qu'après avoir contracté la varicelle, la plupart des virus sont éliminés sauf quelques-uns qui restent latents dans les ganglions. Probablement à l'occasion d'une baisse des défenses immunitaires, ceux-ci peuvent se réactiver et provoquer un zona. C'est ainsi que 20% des personnes ayant eu la varicelle développent un zona à un moment de leur vie.

Le zona se transmet-il d'une personne à une autre ?

La réponse est non, le zona n'est pas contagieux. Il n'est pas possible de développer un zona après avoir été en contact avec une personne atteinte d'un zona.

En revanche, dans certaines conditions, une personne en contact avec un sujet atteint d'un zona peut développer la varicelle.

Si vous n'avez jamais eu la varicelle, attention !
Pour cela, il faut ne jamais avoir eu la varicelle (10% de la population). Ensuite, il faut entrer en contact avec le contenu des vésicules. Lors d'une crise de zona se forment des vésicules (boutons) emplies d'un liquide contenant des particules du virus de la varicelle. Ces particules peuvent infecter quelqu'un d'autre si elles entrent en contact avec une muqueuse. Il suffit par exemple de se frotter les yeux ou la bouche avec une main souillée par le virus.

Femmes enceintes, nouveaux-nés...
Cette contamination peut être dangereuse pour les personnes ayant un système immunitaire affaibli, mais également pour les nouveau-nés et aussi pour les femmes enceintes (dangereux pour le fœtus). Toute personne atteinte d'une crise de zona doit donc éviter les personnes à risque : très jeunes enfants, femmes enceintes et sujets immunodéprimés.

Mis à jour par Isabelle Eustache le 15/07/2013
Créé initialement par Isabelle Eustache le 09/11/2009

Sources : Manuel Merck, Editions Larousse.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Partenaire média

 

Ecoutez la chronique sur le zona de Public Santé :

Le zona, la varicelle des adultes

en savoir plus