Simples trous de mémoire ou maladie d'Alzheimer ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Mars 2007 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Avril 2016 : 15h30
-A +A
Oublier un code, perdre ses clés, se tromper de couloir de métro, ne pas se rappeler un numéro de téléphone… De tels troubles de la mémoire augmentent naturellement avec l'âge. Ils ne révèlent pas tous pour autant les prémices de la maladie d'Alzheimer. Alors sachez distinguer les vrais troubles de la mémoire, attribuables à une démence et nécessitant une consultation, des simples trous de mémoire bénins.

Trous de mémoire ou maladie d'Alzheimer ?

Nos facultés intellectuelles déclinent avec l'âge, rien de plus normal. Mais dès que notre mémoire commence à flancher, notre inquiétude grimpe en flèche : nous avons peur de cette maladie d'Alzheimer, annoncée de par sa fréquence et sa progression comme la maladie du siècle.

La première chose à faire pour ne pas s'inquiéter inutilement et pour consulter au bon moment est de distinguer les vrais troubles de la mémoire associés à une démence, des simples trous de mémoire anodins.

Voici un tableau comparatif des simples troubles attribuables au vieillissement normal des fonctions intellectuelles et des signes avant-coureurs d'une maladie grave. De quoi rassurer certains et motiver d'autres à en parler à leur médecin, voire à s'orienter vers une consultation mémoire.

Distinguez les troubles bénins des signes plus graves

Trous de mémoire bénins : oublier où l'on a posé ses clés.

Maladie d'Alzheimer : ranger les objets de la vie courante dans des endroits saugrenus (clés ou sac à main dans le frigo par exemple).

Trous de mémoire bénins : oublier un rendez-vous, oublier momentanément quel jour on est.

Maladie d'Alzheimer : perdre constamment la notion du temps, ne pas savoir quel jour nous sommes ni le mois.

Trous de mémoire bénins : avoir les mots sur la langue sans réussir à les dire.

Maladie d'Alzheimer : oublier la façon d'utiliser les mots, comme oublier des mots très courants, utiliser des mots qui n'ont pas de sens dans une phrase...

Trous de mémoire bénins : se tromper en remplissant des documents administratifs comme sa feuille d'impôts par exemple.

Maladie d'Alzheimer : incapacité à remplir des documents administratifs que l'on remplissait classiquement autrefois.

Trous de mémoire bénins : se perdre dans des lieux inconnus.

Maladie d'Alzheimer : se perdre dans des lieux très familiers comme dans sa rue, son quartier.

Trous de mémoire bénins : difficulté à se souvenir d'une information apprise, mais que l'on retrouve à l'aide d'indices.

Maladie d'Alzheimer : impossibilité à se souvenir d'une information apprise, même en présence d'indices.

Trous de mémoire bénins : bonne autonomie.

Maladie d'Alzheimer : perte d'autonomie.

Trous de mémoire bénins : caractère stable.

Maladie d'Alzheimer : troubles du caractère, brusques sautes d'humeur.

Trous de mémoire bénins : oublier momentanément, un nom, un visage.

Maladie d'Alzheimer : ne plus reconnaître les gens, même ses proches.

Trous de mémoire bénins : pas de difficulté particulière de jugement ou de la pensée abstraite.

Maladie d'Alzheimer : absence d'opinion propre ou de jugements personnels.

Trous de mémoire bénins : avoir conscience de ses pertes de mémoire.

Maladie d'Alzheimer : nier ses troubles de la mémoire.

En cas de troubles bénins de la mémoire, il faut savoir qu'exercer régulièrement ses fonctions intellectuelles (exercices de mémoire, jeux de type cartes ou mots croisés, activités sociales, manuelles, etc.) permet de ralentir leur progression.

De la même façon, si en cas de troubles liés à une démence les pertes de mémoire ne se soignent pas, la baisse des fonctions cognitives peut être ralentie. Pour cela, il est important de consulter précocement, dès les premiers signes.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Mars 2007 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Avril 2016 : 15h30
Source : Union fédérale des consommateurs Que choisir, Que choisir-Santé, mars 2007.
A lire aussi
Alzheimer : les signes annonciateurs Publié le 06/08/2003 - 00h00

Dès qu'une personne âgée perd un peu la mémoire, on pense immédiatement aux prémices de la maladie d'Alzheimer. Afin de ne pas s'inquiéter inutilement ou inversement de ne pas passer à côté des premiers signes annonciateurs, sachez les reconnaître.

Alzheimer, maladie d'Alzheimer Publié le 13/11/2001 - 00h00

Nous ne savons pas encore guérir la maladie d’Alzheimer.En revanche, grâce à une prise en charge adaptée initiée suffisamment tôt, il est possible d’assurer une meilleure qualité de vie au patient et à son entourage. L’objectif est de freiner l’évolution de la maladie d’Alzheimer...

Exercer sa mémoire au quotidien Publié le 19/03/2007 - 00h00

À partir de la cinquantaine, toute baisse de mémoire nous inquiète, et on se demande s'il ne s'agit pas des prémices de la maladie d'Alzheimer. Mais avant d'en arriver là, il y a de la marge, et on peut ralentir les troubles de la mémoire grâce à certaines activités et en respectant...

Il n'y a pas que la maladie d'Alzheimer... Publié le 23/01/2009 - 00h00

Touchant majoritairement des personnes âgées, la maladie d'Alzheimer progresse rapidement avec l'allongement de l'espérance de vie. Mais il faut aussi savoir que la maladie d'Alzheimer n'est pas la seule affection qui altère les facultés mentales dont la mémoire. Celles-ci sont regroupées...

Plus d'articles