Des règles plus douloureuses chez les fumeuses !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Mars 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 09 Mai 2016 : 12h33
-A +A
Dites-le à votre fille : si elle fume, elle double son risque de souffrir d'un syndrome prémenstruel (symptômes survenant juste avant les règles). Et plus elle fumera à un âge précoce, pire ce sera !

Le syndrome prémenstruel : des symptômes physiques et psychiques

Le syndrome prémenstruel désigne un ensemble de symptômes se manifestant en dernière partie du cycle et soulagé par l'arrivée des règles. Les symptômes sont très divers, à la fois psychiques et physiques : poitrine gonflée, acné, douleurs abdominales, maux de tête, rétention d'eau, gain de poids, modification de l'appétit, dépression, irritabilité.

Près de 20% des femmes en souffrent de façon plus ou moins intense. Chez 15 à 20% d'entre elles, ce syndrome prémenstruel entraîne une gêne suffisamment importante pour retentir sur les activités quotidiennes et nécessiter un traitement.

Le tabac double le risque de syndrome prémenstruel

Les fumeuses sont-elles plus souvent touchées par le syndrome prémenstruel ? La réponse est affirmative comme démontré dès 2008 par cette étude ayant porté sur une population de plus de 100.000 infirmières américaines âgées de 25 à 42 ans (American Nurses' Health Study).

Le tabagisme (présent ou passé) et la survenue d'un syndrome prémenstruel ont été renseignés grâce à des questionnaires.

On constate ainsi que les fumeuses souffrent deux fois plus d'un syndrome prémenstruel que les femmes n'ayant jamais fumé. Le risque est multiplié par un facteur 2,1. A noter que les anciennes fumeuses présentent, elles aussi, un risque accru : il est multiplié par 1,8 chez les femmes qui fumaient autrefois plus de 25 cigarettes par jour.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Mars 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 09 Mai 2016 : 12h33
Source : Bertone-Johnson E. et coll., Am. J. Epidemiol., 168 : 938-45, 2008 ; Tabac & Actualités, décembre 2008.
A lire aussi
Le petit fumeur ferait mieux d'arrêter aussi ! Publié le 14/11/2005 - 00h00

Vous fumez ? Non, juste deux ou trois cigarettes par jour. Aujourd'hui encore, les personnes qui fument très peu quotidiennement, sont à peine considérées comme des fumeurs. Pourtant, les risques pour la santé existent dès une à quatre cigarettes.

J'ai arrêté de tousser ! Publié le 07/04/2004 - 00h00

C'est un des multiples et merveilleux bienfaits de l'arrêt du tabac. Si c'est évident, c'est aussi prouvé : le sevrage tabagique améliore nettement les manifestations respiratoires : toux matinale, grasse, chronique, sifflante, essoufflement…...

Fumeurs : quel est votre risque de BPCO ? Publié le 25/11/2008 - 00h00

Le risque de BPCO est très sérieux chez les fumeurs. Mais à partir de quelle intensité de tabagisme ? L'âge de début du tabagisme est-il si important ? Quelle est la différence entre une bronchite chronique et une BPCO ? Réponses concrètes à toutes ces questions.

Plus d'articles