Régime 5:2  : nouvelle arnaque ou minceur durable ?

Régime 5:2  : nouvelle arnaque ou minceur durable ?

The fast diet, qui cartonne en Grande-Bretagne et aux États-Unis depuis des mois, connu aussi sous le nom de Régime 5:2, arrive chez nous.

Le principe ? Manger sans contrainte pendant 5 jours et se serrer la ceinture pendant 2 jours.


Du cancer du sein au régime rapide (Fast diet)

Michelle Harvie, nutritionniste et Anthony Howell, professeur d'oncologie, ont fait suivre à une centaine de leurs patientes obèses du Genesis Breast Cancer Prevention Centre (Hopital de South Manchester) un régime hypocalorique classique et un autre avec une restriction calorique importante pendant deux jours alternant avec cinq jours d'alimentation normale.

Pourquoi ? Ils voulaient voir si avec ces deux jours de diète drastique avant une chimiothérapie, ils obtiendraient de meilleurs résultats dans le traitement du cancer du sein.

Et là, surprise ! Ils constatent qu'avec les deux régimes, ils arrivent à des résultats quasiment similaires tant dans la perte de poids que dans les paramètres biologiques. Et que les deux régimes sont tout aussi efficaces l'un que l'autre.

Après la publication de cette étude, Michael Mosley, médecin et producteur de télévision, s'en empare et réalise un documentaire pour la BBC au titre percutant :  Eat, Fast and Live Longer (Manger, jeûner et vivre plus longtemps) qui fait un carton d'audience. Dans la foulée, il publie The fast diet et des suites (menus, recettes etc.) qui se vendent comme des petits pains. Le mois dernier, Michelle Harvie et Tony Howell ont publié, aux Éditions Michel Lafon 2 jours de détox, 5 jours de plaisir (sous-titre : le phénomène mondial).

Voilà comment d'une étude sur la perte de poids afin d'éviter des récidives de cancer du sein on est passé au nouveau régime miracle, cru 2013.

Le régime 5:2, comment ça s'organise ?

Deux jours par semaine, pas d'affilée, vous vous contentez de 500 calories (600 pour les messieurs).
Vous mangez uniquement des laitages, des viandes et des poissons maigres (50 g de protéines par jour), un peu de fruits et évidemment des légumes : à raison de 30 calories en moyenne pour 100 g, ça en fait pas mal. Plus quelques noix, amandes ou noisettes. Vous buvez du thé vert, des tisanes et de l'eau.

Les cinq autres jours, vous mangez "normalement" mais quand même pas comme vous voulez.
Si vous êtes accro aux produits sucrés, aux pâtisseries, aux sauces, aux hamburgers bien gras, aux frites etc. ça ne marchera pas. Et si vous vous précipitez sur la bouteille de vin, ça n'ira pas du tout non plus ! On vous recommande fortement d'adopter une alimentation méditerranéenne : des légumes et des fruits, des poissons souvent, des céréales, de l'huile d'olive. Mais si vous avez envie d'un bout de chocolat, d'une glace, d'un gâteau, c'est possible. A condition de ne pas vous gaver.

Mais… il est aussi indispensable d'avoir une activité physique.
Une demi-heure de marche ou de vélo tous les jours, y compris ceux de pseudo jeûne. Vous augmentez ainsi votre dépense de calories : 150 en marchant, 250 en pédalant pendant 30 minutes.

Mis à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 17/05/2013
Créé initialement par Paule Neyrat, Diététicienne le 15/05/2013

Sources : The effects of intermittent or continuous energy restriction on weight loss and metabolic disease risk markers: a randomized trial in young overweight women - M N Harvie, M Pegington, M P Mattson, J Frystyk, B Dillon, G Evans, J Cuzick, S A Jebb, B Martin, R G Cutler, T G Son, S Maudsley, O D Carlson, J M Egan, A Flyvbjerg and A Howell - International Journal of Obesity 35, 714-727 (May 2011)  - www.michel-lafon.fr

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Régime hypocalorique équilibré à 1200 calories

  • Ce régime convient pour une personne dont les besoins énergétiques se situent autour de 1600 calories. Il est très ...
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating