Quand l'audition vieillit

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Mars 2009 : 01h00
Mis à jour le Mardi 02 Février 2016 : 17h59
Il est normal qu'avec l'âge l'audition vieillisse, elle aussi. Souvent, la personne concernée ne s'en apercoit pas, par déni ou parce qu'elle met en place des mécanismes de substitution. Quels sont les premiers signes à repérer et les types de tests de dépistage d'une acuité auditive défaillante ?
PUB

La presbyacousie, un vieillissement des voies auditives

La presbyacousie désigne la diminution de l'acuité auditive liée à l'âge. C'est l'ensemble de la voie auditive qui est concerné par le processus du vieillissement.

La presbyacousie débute dès 40 ans, puis s'accentue à partir de 55 ans. Cette baisse auditive a la particularité de s'installer progressivement. De ce fait, la personne ne s'en rend pas vraiment compte et souvent ne veut pas l'admettre. Les sons aigus sont particulièrement touchés. Ainsi, les personnes âgées n'entendent plus ou moins bien : une jeune femme qui parle, la sonnette, les oiseaux, le téléphone.

La presbyacousie débute par des difficultés de compréhension en milieu bruyant. Autrement dit, le sujet a des problèmes pour reconnaître les mots lorsqu'il y a un bruit de fond. C'est ainsi que les tests en milieu bruyant sont les premiers à mettre en évidence cette dégradation.

Ensuite, le bilan d'audiométrie tonale et le test vocal montrent que les fréquences aiguës sont les premières touchées, puis les médianes et les graves.

PUB

Le test de chuchotement

Il se réalise au cabinet du médecin, lequel se tient debout derrière le patient. Ce dernier se bouche l'oreille opposée à celle évaluée, tandis que le médecin lui chuchote des séquences de nombres. Selon le nombre de séquences identifiées correctement, une note est attribuée. Reportée sur une grille, le degré de handicap auditif est ainsi évalué. À l'issue de ce test, un audiogramme est prescrit si nécessaire.

Ce test de chuchotement peut être réalisé face à une personne qui fait souvent répéter ses interlocuteurs, qui se plaint de bourdonnement dans les oreilles, qui souffre de vertiges, parle fort et dont les proches indiquent qu'elle met la télé trop fort, qu'elle refuse les sorties et/ou les réunions et qu'elle tend à devenir asociale. Autant d'indices faisant suspecter une baisse auditive.

Dans tous les cas, il est important d'inciter les personnes dont l'audition est faible à porter un appareillage suffisamment tôt. En effet, la mauvaise audition isole, davantage qu'une mauvaise vue, et peut avoir des conséquences sur les fonctions cognitives.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Mars 2009 : 01h00
Mis à jour le Mardi 02 Février 2016 : 17h59
Source : Le Quotidien du médecin, 6 mars 2009.
PUB
PUB
A lire aussi
Quand et comment mesurer son audition ?Publié le 16/06/2014 - 07h30

Si les personnes âgées sont plus à risque de troubles auditifs en raison de la presbyacousie (baisse de l’audition liée au vieillissement), nous pouvons tous être concernés en raison des nuisances sonores auxquelles nous sommes soumis dans notre vie quotidienne (musique amplifiée,...

Baisse de l'audition : faites un bilan sans tarder !Publié le 05/06/2001 - 00h00

La presbyacousie est une baisse progressive de l'audition qui survient chez les personnes de plus de 50 ans. Elle est liée au vieillissement normal de l'appareil auditif et peut entraîner une gêne importante dans le bruit ainsi que des difficultés à suivre les conversations. Elle nécessite un
...

Plus d'articles