Faites contrôler votre audition !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 10 Juin 2003 : 02h00
-A +A
La plupart des visites chez le médecin ne comprennent aucun contrôle auditif, alors que 40% des plus de 65 ans présentent des déficits auditifs. Pourtant, les méthodes de dépistage et les traitements existent. Selon l'association organisatrice de la Journée nationale de l'audition, qui aura lieu le 12 juin 2003, la France compte plus de 4 millions de malentendants, soit 7% de la population.

Parmi ces 4 millions, 40% ont moins de 55 ans, 10% moins de 18 ans et 2 personnes âgées de plus de plus 65 ans sur 3 souffrent de presbyacousie. La journée nationale de l'audition du 12 juin sera l'occasion de faire contrôler son audition, de s'informer sur les dangers du bruit et les risques encourus par chacun d'entre nous (renseignements au 0.800.23.26.00 – n° vert gratuit - ou sur le net : www.audition-infos.org).

Il est important de reconnaître une perte auditive, laquelle est généralement un processus graduel. Il existe notamment des symptômes communs, comme les problèmes de communication dont les répercussions sociales sont conséquentes. Les troubles auditifs chez les sujets âgés sont souvent dus à une surdité nerveuse. Cependant, dans un grand nombre de cas, il s'agit simplement d'une formation de cérumen (bouchon de cire) ou de la présence de fluide dans l'oreille moyenne, facilement traitables. En effets, de nombreux déficits auditifs sont soignables et leur reconnaissance précoce permet de prévenir une détérioration ultérieure, voire une surdité définitive.Actuellement, il existe des tests de dépistage simples et fiables, mais ils ne sont guère utilisés lors des visites médicales.

Pourquoi ?

De toute évidence, les médecins généralistes ne sont pas équipés d'audimètre et rien ne les poussent vraiment à pratiquer systématiquement un bilan audiométrique.Heureusement, si cette situation est flagrante pour les adultes, elle tend à s'améliorer chez les enfants. En effet, les pédiatres, les enseignants et les généralistes sont sensibilisés au dépistage des troubles auditifs de nos chers petits.Cette voie est prometteuse dans le sens où il est également préférable d'améliorer la prévention. Il faut notamment savoir se protéger du bruit dès le plus jeune âge.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 10 Juin 2003 : 02h00
Source : Communiqué de presse de l'association organisatrice de la 6e Journée nationale de l'audition, mars 2003.
A lire aussi
Quand et comment mesurer son audition ? Publié le 16/06/2014 - 07h30

Si les personnes âgées sont plus à risque de troubles auditifs en raison de la presbyacousie (baisse de l’audition liée au vieillissement), nous pouvons tous être concernés en raison des nuisances sonores auxquelles nous sommes soumis dans notre vie quotidienne (musique amplifiée,...

Faut-il dépister systématiquement la surdité à la naissance ? Publié le 29/05/2006 - 00h00

Les arguments favorables au dépistage systématique de la surdité à la naissance s'accumulent. L'objectif est de prendre en charge ces enfants le plus rapidement possible, avant que la surdité n'affecte l'apprentissage du langage. Les interventions réalisées avant l'âge de 9 mois semblent les...

Fini la sourde oreille Publié le 10/03/2004 - 00h00

En France, la déficience auditive risque d'être l'un des prochains grands problèmes de santé dans les années à venir. Manque d'informations, frein psychologique, tabou, résignation ou simple négligence, les causes de ce désintérêt sont nombreuses. Chacun se préoccupe de sa vue mais peu...

L'audition : un sens trop négligé Publié le 12/03/2007 - 00h00

La journée nationale de l'audition du 15 mars prochain rappelle que l'ouïe est un sens tout aussi précieux que la vue. Pourtant peu de Français font contrôler leur audition et très peu sont appareillés. Est-ce par manque d'information ? Qui consulter ? Comment se déroulent les tests ?...

Plus d'articles