Baisse de l'audition : faites un bilan sans tarder !

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Mardi 05 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 10 Mars 2016 : 10h58
-A +A
La presbyacousie est une baisse progressive de l'audition qui survient chez les personnes de plus de 50 ans. Elle est liée au vieillissement normal de l'appareil auditif et peut entraîner une gêne importante dans le bruit ainsi que des difficultés à suivre les conversations. Elle nécessite un diagnostic précoce, reposant essentiellement sur l'audiogramme, afin de garantir le succès de sa prise en charge.

Les problèmes de l'audition en rapport avec l'âge sont en augmentation constante en raison du vieillissement de la population. En France, on estime à 6 millions le nombre de personnes sourdes ou malentendantes et les deux tiers d'entre elles ont plus de 65 ans. Plus du tiers des personnes âgées de plus de 65 ans ont des troubles auditifs qui gênent leur vie relationnelle. Cette perte d'audition liée au vieillissement est appelée presbyacousie et nécessite d'être dépistée et prise en charge le plus précocement possible afin d'en assurer l'efficacité et d'éviter ainsi l'isolement et le repli sur soi-même.

L'audition : comment ça marche ?

L'oreille est divisée en trois parties : l'oreille externe capte les sons ; l'oreille moyenne les amplifie et les transmet à l'oreille interne, par la vibration du tympan et des osselets (petits os situés dans la caisse du tympan, appelés marteau, étrier et enclume) ; l'oreille interne traduit les sons, en les transformant en énergie électrique qui est alors transmise au nerf auditif, avant que les informations sonores soient elles-mêmes acheminées au cerveau. L'oreille humaine peut percevoir des fréquences comprises entre 20 et 20 000 Hertz. Le seuil auditif représente l'intensité minimum (en décibels ou dB) que l'oreille peut entendre.

La presbyacousie est la principale cause de malentendance après 55 ans

La presbyacousie, forme la plus fréquente de surdité bilatérale, correspond au vieillissement normal des éléments neuro-sensoriels de l'oreille interne et du cerveau et se traduit par une surdité dite de perception touchant les deux oreilles avec la même intensité. Elle touche au début les fréquences aiguës, qui se trouvent être celles nécessaires à la compréhension, puis s'étend progressivement à l'ensemble du spectre sonore. Elle survient chez les sujets de plus de 50 ans entraînant une baisse progressive de l'audition, qui se manifeste par une gêne de plus en plus importante dans le bruit et des difficultés croissantes à suivre les conversations. Très souvent, les personnes atteintes se plaignent également de bourdonnements d'oreille ou acouphènes.

Bien souvent, c'est l'entourage familial qui remarque le déficit auditif, devant la nécessité d'augmenter l'intensité sonore de la télévision ou de devoir répéter plusieurs fois les mêmes phrases. L'évolution est variable selon les individus, sachant que certaines formes sont familiales et que la cause exacte de cette affection reste encore mal connue. Certaines presbyacousies ont une évolution accélérée et on peut alors retrouver des facteurs d'aggravation tels que des troubles vasculaires, métaboliques, la prise de médicaments toxiques pour l'oreille, un tabagisme ou des traumatismes survenus antérieurement.

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Mardi 05 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 10 Mars 2016 : 10h58
A lire aussi
Audition : entendre, c'est vivre plus ! Publié le 05/03/2015 - 09h57

Votre ouïe baisse ? Les aides auditives sont aujourd’hui performantes, discrètes et confortables. Elles peuvent changer votre vie ! De plus en plus fréquents avec l’avancée en âge, les troubles de l’audition ont un grand impact sur la vie sociale, et auraient même des répercussions...

Quand et comment mesurer son audition ? Publié le 16/06/2014 - 07h30

Si les personnes âgées sont plus à risque de troubles auditifs en raison de la presbyacousie (baisse de l’audition liée au vieillissement), nous pouvons tous être concernés en raison des nuisances sonores auxquelles nous sommes soumis dans notre vie quotidienne (musique amplifiée,...

Aides auditives, quoi de neuf ? Publié le 24/11/2011 - 10h03

En France, la surdité est un des handicaps les plus répandus. L’idée d’avoir une prothèse qui dénonce le handicap auditif est un énorme frein à l’appareillage. Dommage, les techniques ont énormément évolué et la surdité se fait, désormais, très discrète, voire invisible… De...

Plus d'articles