Présentez-vous un trouble panique ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 14 Avril 2009 : 02h00
-A +A
La peur peut nous angoisser et nous faire paniquer. C'est que la peur déclenche brutalement des manifestations physiques, elles-mêmes angoissantes, mais qui sont normalement très utiles pour préparer notre organisme à faire face à un danger. Mais parfois, la peur n'est pas justifiée, le raisonnement est erroné, se traduisant par une attaque de panique.

Vos peurs et vos réactions correspondent-elles à un trouble panique ?

Le diagnostic de l'attaque de panique est porté lorsque durant une situation bien précise et limitée dans le temps, au moins 4 des symptômes suivants se manifestent de façon brutale, atteignant leur maximum en moins de 10 minutes :

  • Palpitations cardiaques.

  • Oppression respiratoire, sensation de souffle coupé, impression d'étouffement.

  • Crise de transpiration.

  • Tremblements ou secousses musculaires.

  • Sensation de vertige, impression d'évanouissement.

  • Sensation de tête vide, cotonneuse.

  • Sentiment d'irréalité, de dépersonnalisation (être détaché de soi).

  • Nausées.

  • Douleurs au ventre.

  • Picotements des extrémités, sensation d'engourdissement.

  • Peur d'une crise cardiaque ou d'étouffer.

  • Peur de mourir

  • Peur de perdre le contrôle de soi, de devenir fou.

Que se passe-t-il ?

' L'attaque de panique correspond à une suite de raisonnements logiques, mais qui reposent sur une interprétation erronée des réactions physiques déclenchées par la peur ', précise Christophe André*. Chaque interprétation étant fausse, elle amplifie l'angoisse, ce qui renforce l'intensité des réactions physiques. C'est un cercle vicieux qui s'installe à l'origine du trouble panique.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 14 Avril 2009 : 02h00
Source : " Le guide de psychologie de la vie quotidienne ", sous la direction de Christophe André, Editions Odile Jacob.
A lire aussi
Phobie, ou la peur de la peur... Publié le 17/08/2009 - 00h00

Une phobie est une peur anormale exagerée, déclenchée par la présence d'un objet ou d'une situation spécifique, lesquels ne présentant pas de caractère objectivement dangereux. Il arrive que cette peur s'intensifie et devienne chronique en dehors des situations de phobie : c'est ce que l'on...

Phobie sociale : la crainte de l'autre Publié le 10/01/2002 - 00h00

Gênante car invalidante, la phobie sociale concerne 2 à 3 % de la population. Caractérisé par une peur intense des situations sociales, ce trouble psychologique mène parfois à l'échec à répétition ou peut pousser, dans des cas plus graves, à l'autodestruction.

Crise de spasmophilie, c'est quoi au juste ? Publié le 22/10/2012 - 08h29

Également appelée syndrome d’hyperventilation, la spasmophilie est maintenant classée dans les troubles paniques.Autrefois traitée avec du calcium et autres oligoéléments, ce que l’on appelait la spasmophilie et qui se révèle être une crise de panique, se guérit aujourd’hui le plus...

Stress Publié le 31/05/2001 - 00h00

Le stress exprime l'état réactionnel d'un organisme soumis à l'action d'un excitant ou d'une pression quelconque. Il est le plus souvent une réaction nerveuse ou psychologique à une émotion désagréable et intense.Le stress peut parfois être utile, en mobilisant les énergies et les efforts...

Plus d'articles