Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

Du poisson, mais pas n’importe lequel !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 22 Avril 2013 : 10h57
Mis à jour le Lundi 05 Août 2013 : 17h44
-A +A

Consommer toutes les semaines du poisson est excellent pour la santé. Mais là aussi il vaut mieux agir en consommateur averti car les fonds marins sont ravagés pour remplir notre assiette. Certaines pêches comme celle avec des chaluts de grands fonds sont tout simplement à proscrire.

En raccourci, je vous conseille de connaître le nom de trois poissons à ne plus en acheter : le grenadier, l’empereur et le sabre.

Manger du poisson est excellent pour la santé

Dans le dernier billet de mon blog, je faisais l’apologie d’une consommation hebdomadaire de poisson, nous permettant de vivre plus longtemps grâce aux omégas 3 qu’ils contiennent. Je montrais même que plus on mangeait de poisson, plus on était protégé contre l’infarctus du myocarde et la maladie d’Alzheimer.

Quels poissons manger souvent ?

Reste la question de savoir quels poissons manger. Ceux qui sont les plus riches en omégas 3 sont le saumon, le hareng, le maquereau, les anchois et les sardines. Ils ont de plus l’avantage d’être soit issus de l’élevage, soit issus d’une pêche classique ne mettant pas trop en danger ces espèces.

Sur le plan économique, le maquereau a l’avantage de ne pas être cher du tout et de pouvoir se cuisiner de multiples façons, grillé, au four avec ou sans moutarde en grains, poêlé avec des condiments. Il se consomme aussi préparé en boîte. La sardine est aussi très pratique en boîte et excellente. Prenez la en filet, donc sans arrêtes pour les enfants. Surtout, prenez la au naturel ou à l’huile d’olive ou de colza. Evitez les sardines à l’huile de tournesol, cette huile étant trop riche en omégas 6. Les harengs peuvent se cuisiner frais ou à l’huile. Le saumon est bon sous toutes ses formes, à condition de surveiller sa provenance (certains lieux de pêche sont plus pollués) ou son mode d'élevage. Si vous voulez faire attention à votre budget, achetez des saumons sauvages entiers congelés dans les grandes surfaces (4 à 5 fois moins cher). Vous pourrez ensuite les cuire en court-bouillon et en faire plusieurs portions que vous pourrez congeler et réchauffer ou poêler ensuite selon vos besoins.

Les autres poissons riches en omégas 3 sont le flétan et le thon. Mais ces deux espèces sont maintenant en danger du fait de leur pêche intensive. Il vaut mieux donc en manger plus rarement. De plus le thon est susceptible de contenir de fortes quantités de métaux lourds et de polluants, car c’est un gros carnivore (qui accumule ces toxiques dans sa chair à force de manger d’autres poissons). Cette notion est importante à connaître pour les femmes enceintes et les jeunes enfants qui éviteront les gros thons (mais pas les bonites ou petits thons), et les autres gros carnivores des mers comme les requins, les espadons et le marlin.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 22 Avril 2013 : 10h57
Mis à jour le Lundi 05 Août 2013 : 17h44
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
Manger du poisson, oui mais... Publié le 04/08/2006 - 00h00

Pour la santé, il faut manger du poisson au minimum deux fois par semaine. Cette recommandation est plus restrictive chez les femmes enceintes et les jeunes enfants. En effet, ces deux populations doivent limiter leurs choix selon une liste diffusée par les autorités sanitaires.

Quels poissons faut-il manger ? Publié le 02/02/2009 - 00h00

Riches en oméga-3, intéressants pour leur apport en vitamine D, les poissons sont aussi porteurs de contaminants. On peut également se demander, en cas de régime, s'il n'est pas plutôt préférable de consommer les poissons les moins gras ? Réponses à toutes ces questions.

Plus d'articles