Le pelage des chiens et des chats : santé et entretien

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Dimanche 13 Mars 2005 : 01h00
-A +A
Le pelage des chiens et des chats constitue une barrière contre les agressions extérieures, notamment les UV, et joue un rôle de protection contre les variations de température. Il influence également l'esthétique de l'animal et est le miroir de sa santé

Le poil dans tous ses états

Le pelage de nos chiens et de nos chats se renouvelle continuellement : le poil pousse dans le follicule pileux puis tombe pour laisser la place à un nouveau poil. Chez la plupart de nos amis, ce phénomène est accentué en début d'automne et de printemps, périodes pendant lesquelles notre animal se pare d'une nouvelle robe plus appropriée aux températures saisonnières. La forme et la longueur du poil dépendent notamment de facteurs génétiques. En effet, il existe des chiens et des chats à poils durs, longs, lisses, ondulés, En outre, certaines races possèdent, en plus du poil dit « de couverture », une deuxième couche appelée « sous poil » qui leur permet de vivre dans des régions où règnent intempéries et températures peu clémentes. Enfin, d'autres facteurs tels que l'alimentation et des maladies influencent l'aspect du poil de nos carnivores domestiques.

Facteurs influençant l'aspect des poils

Pour avoir un beau pelage, nos chiens et chats doivent recevoir une alimentation équilibrée. En effet, les acides gras, les vitamines et les protéines sont indispensables pour la santé des poils. En outre, si l'alimentation est correcte mais que l'animal ne l'assimile pas normalement, il aura également une carence en ces éléments. C'est le cas par exemple lors de maladies de l'intestin ou lorsque l'animal est infesté par des vers intestinaux. Certaines hormones influencent également la croissance des poils. Parmi elles, on trouve les glucocorticoïdes qui inhibent la croissance des poils, et les hormones thyroïdiennes qui la stimulent. Ainsi, lors de maladies affectant les organes produisant ces hormones (surrénales, thyroïde), l'aspect du pelage est modifié. Les parasites et les champignons cutanés sont une autre cause de modification du pelage. Certains d'entre eux provoquent des démangeaisons : l'animal se gratte et casse ses poils. D'autres, comme le demodex, vivent dans les follicules pileux et empêchent le poil de croître normalement.Enfin, certains animaux victimes de troubles du comportement peuvent se lécher de manière frénétique et provoquer ainsi un brunissement et une chute des poils.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Dimanche 13 Mars 2005 : 01h00
A lire aussi
Les chats et la canicule Publié le 17/07/2006 - 00h00

C'est l'été ! Le soleil et la chaleur sont au rendez-vous, ce qui est agréable pour vous et votre chat qui aime se coucher au soleil pour apprécier sa douce chaleur. Mais lorsque le thermomètre affiche des températures caniculaires, la chaleur devient l'ennemie du chat !

Plus d'articles