Le patch contraceptif, une bonne alternative à la pilule

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 14 Janvier 2004 : 01h00
Mis à jour le Lundi 04 Juillet 2016 : 18h14
-A +A

Evra, c'est le nom du patch contraceptif qui est disponible sur ordonnance en pharmacie depuis le 12 janvier 2004. Finie la contrainte d'avaler sa pilule tous les jours puisqu'il suffit désormais d'appliquer ce patch sur votre peau et de le remplacer chaque semaine. Cette innovation semble fiable et bien tolérée.

Avec le patch contraceptif, fini la routine quotidienne

Le patch contraceptif hebdomadaire se présente sous la forme d'un carré de 4,5 cm de côté.

Très fin et de couleur chair, il diffuse durant toute une semaine de l’œstradiol et un progestatif, soit les mêmes hormones contraceptives apportées par la classique pilule à prendre quotidiennement.

Les taux diffusés sont fiables et stables, même en conditions particulières : sport, sauna, piscine… De même, sa bonne adhésivité sur la peau a été testée dans des conditions de chaleur et d'humidité élevées, lors de pratiques sportives intenses et aquatiques.

L'efficacité contraceptive du patch est comparable à celle de la pilule et notamment à celle des pilules de 3e génération. Le poids n'est pas modifié (prise de 0,4 kg en moyenne). Des tensions mammaires modérées et transitoires peuvent survenir, surtout en début de traitement (chez 22% des femmes). Des réactions cutanées ont été observées chez 17% des femmes, mais elles sont restées légères à modérées, ne justifiant l'arrêt du traitement que dans 1,9% des cas.

Les études comparant la contraception orale et celle offerte par le patch ont montré que ce dernier s'accompagne d'une meilleure observance, particulièrement chez les moins de 20 ans. En effet dans cette catégorie d'âge, l'observance est de 68% avec la pilule et de 88% avec le patch.

Quelques précisions pratiques sur le patch contraceptif

Un cycle = 3 patchs à changer toutes les semaines ; pas de patch la 4e semaine. Mais attention de ne pas oublier de remettre un patch après les 7 jours d'arrêt !

Le patch contraceptif peut être appliqué sur n'importe quel endroit du corps (épaule, dos, ventre, cuisse…), excepté sur les seins.

Les patchs contraceptifs ne sont pas remboursés.

Leur prix conseillé est de 15 euros par cycle (soit une boîte de 3 patchs).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 14 Janvier 2004 : 01h00
Mis à jour le Lundi 04 Juillet 2016 : 18h14
Source : Communiqué de presse Janssen-Cilag, janvier 2003.
A lire aussi
Le patch contraceptif Publié le 09/07/2015 - 13h08

Le patch contraceptif est un timbre que l’on colle sur la peau et qui diffuse des hormones contraceptives, les mêmes que la pilule. Il offre une semaine de liberté. En effet, contrairement à la pilule qui se prend tous les jours, il se change toutes les semaines.

Contraception, où en est-on ? Publié le 10/08/2014 - 22h00

La polémique sur les pilules de 3ème et 4ème générations et leur déremboursement a conduit les femmes à s'intéresser à d'autres modes de contraception. Attention, si certaines méthodes comme le DIU sont efficaces, d'autres sont plus risquées...

Plus d'articles