Un implant contraceptif efficace durant trois ans

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 04 Juillet 2016 : 18h22
-A +A
Depuis le 2 mai 2001, un implant contraceptif de longue durée est commercialisé en France sous le nom d'Implanon. Il se présente sous la forme d'un bâtonnet souple de 4cm de longueur et de 2mm de diamètre que l'on insère, sous anesthésie locale, sous la peau au niveau de la face interne du bras. Fruit des laboratoires Organon, cet implant est imprégné d'un progestatif qui, libéré de façon continue, assure une contraception permanente durant trois années consécutives avec une efficacité similaire à celle d'une pilule classique.

L’implant contraceptif, un mode d'administration hormonale original

L’implant est original de par son mode d'administration. Il s'insère sous la peau et offre une contraception continue de longue durée, durant trois années consécutives. Sinon, il utilise le même mode d'action que celui d'une pilule contraceptive classique contenant seulement un progestatif : il bloque l'ovulation et modifie la glaire cervicale afin de s'opposer à la progression des spermatozoïdes.

L'implant contraceptif : efficace et sans danger

Son effet est immédiat, dans les 24 heures suivant la pose.

Les contre-indications ne sont pas nombreuses : phlébite, embolie pulmonaire, tumeur sensible aux hormones sexuelles, saignements vaginaux inexpliqués, maladie grave du foie.

Totalement réversible après son retrait sous anesthésie locale, les taux hormonaux retournent à leurs valeurs initiales en moins d'une semaine. Simples et rapides, la pose et le retrait doivent cependant être réalisés par des médecins formés et familiarisés à ces techniques.

À noter qu’il peut être ôté à tout moment, et sinon après 3 ans, il peut être ôté et remplacé lors du même acte. Il est vendu au prix de 106 euros et est remboursé à 65% par la Sécurité Sociale. En revanche, il est gratuit pour les mineures et dans les Centres de Planification et d'Éducation Familiale.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 04 Juillet 2016 : 18h22
Source : Impact Médecin Hebdo, n°529, avril 2001.
A lire aussi
De 15 à 50 ans, quelle est la contraception idéale ? Publié le 19/12/2005 - 00h00

Avec les nouvelles méthodes, le choix s'est élargi. Mais on constate surtout que la contraception dans la vie d'une femme évolue avec elle. De la pilule au stérilet, en passant par l'anneau vaginal, et de l'adolescence à la ménopause, comment font-elles pour choisir leur contraception ?

Contraception hormonale : mode d'emploi Publié le 26/11/2010 - 11h52

Comme leur nom l'indique, les contraceptifs hormonaux sont composés d'hormones, à savoir une association d'oestrogènes et de progestatifs ou des progestatifs seuls. Avec une efficacité de 99%, ils sont vraiment très sûr. Des effets secondaires sont possibles, mais peu fréquents. Mais comment...

Le stérilet hormonal Publié le 14/06/2002 - 00h00

La contraception orale (pilule) reste la première méthode de contraception en France car elle est efficace, simple d'utilisation et généralement bien tolérée. Cependant, le choix de la patiente ou son histoire médicale peut faire proposer d'autres méthodes. L'efficacité de chaque méthode...

Plus d'articles