Ostéoporose : combattre la destruction osseuse

Publié par Genovefa Etienne, journaliste santé le Vendredi 14 Octobre 2005 : 02h00
C'est vers l'âge de 20 ans que l'os atteint son pic de masse osseuse. Ce capital osseux reste stable pendant quelques années puis diminue lentement, les mécanismes de destruction osseuse étant plus importants que les mécanismes de construction.

A partir de 40 ans, la masse osseuse diminue d'environ 1% par an et ce phénomène de déperdition minérale va s'accentuer pendant le vieillissement.Dès lors, les femmes ménopausées sont exposées au risque d'ostéoporose en raison d'une carence en oestrogènes. Celle-ci se caractérise par une fragilité des os résultant d'une réduction de leur densité et pouvant induire des fractures.La prévention de cette maladie repose donc sur des mesures diététiques comprenant notamment une alimentation riche en calcium.

Pas de vieux os sans calcium

Les apports journaliers recommandés en calcium sont de :- 1.200 mg durant l'adolescence, - 1.000 mg à l'âge adulte, - entre 1.200 et 1.500 après 50 ans.Ce nutriment est présent principalement dans les laitages (100 ml de lait = 120 mg de calcium, 100 g de Gruyère = 1.000 mg) mais aussi dans les eaux minérales, certains légumes (100 g d'épinards = 120 mg) et fruits (100 g de noisettes = 200 mg). Le calcium contenu dans les céréales et les végétaux est toutefois moins bien assimilé que celui que l'on trouve dans les produits laitiers. Lorsque l'alimentation n'offre pas l'apport quotidien recommandé, des suppléments en calcium s'avèrent nécessaire.

La vitamine D : un allié précieux pour nos os

En favorisant l'absorption du calcium, la vitamine D joue également un rôle important dans la prévention de l'ostéoporose. Le moyen le plus naturel d'absorber de la vitamine D demeure l'exposition modérée mais régulière au soleil, puisque le corps fabrique lui-même cette vitamine sous l'effet des rayons ultraviolets. Mais l'organisme en produit moins en hiver et il est dès lors nécessaire de puiser à d'autres sources, à savoir des aliments qui en contiennent comme les poissons gras ou des compléments vitaminiques. Enfin, la prévention de la déminéralisation osseuse repose également sur l'activité physique, qui renforce les muscles qui, à leur tour, stimulent les os.

Publié par Genovefa Etienne, journaliste santé le Vendredi 14 Octobre 2005 : 02h00
A lire aussi
A tout âge, faites le plein de calciumPublié le 12/04/2005 - 00h00

Les apports alimentaires en calcium des Français sont insuffisants. Les carences apparaissent dès l'adolescence et deviennent très fréquentes chez les sujets âgés. En pratique, comment booster vos apports.

Aliments riches en calciumPublié le 05/11/2001 - 00h00

Le calcium contenu dans tous les produits laitiers (lait, yaourt, fromages frais et fromages fermentés) est beaucoup mieux absorbé que celui contenu dans les aliments végétaux.

Ostéoporose, je mange quoi ?Publié le 16/03/2012 - 10h44

L'ostéoporose est une affection liée à l'âge mais qui se prévient dès que la quarantaine pointe à l'horizon. Alimentation et exercice physique sont les piliers de cette prévention de l’ostéoporose. Revue de détails.

Plus d'articles