La moitié des IVG sont désormais médicamenteuses

Publié par Hopital.fr le Lundi 18 Janvier 2010 : 01h00
-A +A
Si le nombre d'IVG reste stable en France depuis le début des années 2000, la proportion d'IVG médicamenteuses a fortement progressé et représente à présent la moitié des IVG pratiquées, indique la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques, ministère de la Santé). Le secteur public occupe une place croissante dans la prise en charge des IVG à l'hôpital, mais le nombre d'IVG médicamenteuses réalisées en ville augmente.

IVG : augmentation du nombre d'IVG médicamenteuses

En 2007, le nombre d'IVG réalisées en France métropolitaine s'élevait à 213 380. Neuf sur dix ont eu lieu à l'hôpital, le reste en cabinet libéral. 49 % d'entre elles étaient des IVG médicamenteuses, contre seulement 16 % en 1998.

Une concentration des IVG dans certains établissements

La prise en charge des IVG à l'hôpital est fortement concentrée dans le secteur public. Si les établissements publics réalisaient 60 % des IVG en 1990, ce chiffre est passé à 75 % en 2007. Par ailleurs, 5 % des établissements réalisent un quart des IVG : un certain nombre de petits hôpitaux ont cessé ou réduit cette activité au fil des ans. Elle est en effet toujours déficitaire pour les établissements.

Enfin, le délai de prise en charge d'une IVG à l'hôpital est en moyenne d'une semaine et, si 90 % des établissements indiquent pouvoir prendre en charge les IVG tardives, celles-ci restent peu fréquentes (3 % du total).

Publié par Hopital.fr le Lundi 18 Janvier 2010 : 01h00
A lire aussi
L’IVG médicamenteuse à l’hôpital Publié le 13/07/2015 - 12h40

229 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France en 2013, un chiffre relativement stable par rapport aux années précédentes selon une étude réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

L'IVG en pratique Publié le 16/07/2001 - 00h00

Le délai légal d'avortement de dix semaines a été allongé à 12 semaines de grossesse. Adoptée définitivement par l'Assemblée nationale, cette loi a été publiée au Journal Officiel du 7 juillet 2001. Quelque peu en avance sur les dispositions légales, l'Agence Nationale d'Accréditation...

Stabilité des IVG en France Publié le 30/06/2014 - 06h01

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) est stable en France depuis une quinzaine d’années indique la Dress, service statistique du Ministère des Affaires sociales et de la Santé. En Métropole, le taux de recours moyen est de 14,5 IVG pour 1.000 femmes, mais il est bien plus...

Plus d'articles