Maladies de la bouche : aphte, candidose, herpes...

Maladies de la bouche : aphte, candidose, herpes...

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 07 Mars 2003 : 01h00
Mis à jour le Lundi 14 Novembre 2011 : 15h49
Les maladies de la bouche sont très nombreuses et leurs causes sont multiples. Celles qui atteignent la muqueuse de la bouche (gencives et membranes qui tapissent la bouche au niveau des lèvres, des joues, de la langue...) sont des maladies dont l'apparition et l'évolution sont conditionnées par la présence de facteurs locaux et généraux.

Les aphtes

Ce sont des petites ulcérations douloureuses qui siègent de préférence sur les lèvres, les gencives, la joue (face interne), la langue.

Origine des aphtes

Même si leurs causes restent encore inconnues, leur apparition est souvent simultanée avec la prise de certains aliments (noix, raisins secs, amandes, gruyère) ou la survenue de certains troubles digestifs (entérocolites), voire liée à des événements physiologiques tels que la grossesse ou le cycle menstruel.

Traitement de l'aphte

Lorsque ces lésions sont très douloureuses, le chirurgien dentiste peut être amené à utiliser ou à prescrire l'application d'un anesthésique de contact (gel ou crème), voire quand ces lésions sont handicapantes (gênant l'élocution et/ou l'alimentation), à les cautériser avec un acide. Si ce type de lésions se surinfecte, le chirurgien dentiste sera amené à prescrire des antiseptiques locaux (bains de bouche) et des antibiotiques.

L'herpès

C'est une maladie très répandue car comme de nombreuses maladies virales, l'herpès est contagieux. En France, 10 millions de personnes seraient porteuses du virus de l'herpès à des degrés divers et dans des localisations variées. Ce virus s'appelle l'Herpès Simplex Virus (HSV).

L'Herpès Simplex Virus (HSV)

Dans 85 % des cas, il atteint pour la première fois (primo-infection) le patient de façon silencieuse. Puis il reste « en réserve » dans les ganglions. En effet, après la primo-infection, qu'il y ait eu des symptômes ou non, le virus va migrer le long du nerf sensitif qui innerve le territoire cutané infecté jusqu'aux ganglions nerveux. Il demeurera alors à vie latent (ou caché) dans cet abri, d'où il se réactivera régulièrement, entraînant des poussées d'herpès appelées aussi "crises" herpétiques.

  • L'herpès labial (ou bouton de fièvre)

Le « bouton de fièvre » est l'herpès du visage le plus fréquent. Il provoque une éruption de petites vésicules, groupées les unes à côté des autres, en nombre variable, pour former une sorte de bouquet : le bouton de fièvre. Mais l'herpès peut aussi toucher d'autres parties du visage et notamment, les narines, le menton ou les joues et dans une forme plus sévère, les yeux.

  • La gingivo-stomatite herpétique

Elle concerne essentiellement les enfants. Le virus touche l'intérieur des joues et des lèvres, les gencives et la langue. Les lésions sont douloureuses, empêchant l'enfant de s'alimenter, et s'accompagnent d'une fièvre importante, d'une forte salivation et d'une haleine fétide. Des ganglions au niveau du cou sont présents.

  • L'angine herpétique

Plus fréquente chez l'adulte, elle peut ne concerner que la gorge ou être associée à une gengivo-stomatite.

  • L'oesophagite

Le virus herpès peut aussi toucher l'oesophage. La personne se plaint alors de difficultés à manger, de douleurs dans la poitrine, d'une perte de poids et d'une température élevée.

  • La rhinite herpétique

Dans ce cas, le nez est bouché, des vésicules sont présentes autour des narines. On note également de la fièvre et des ganglions au niveau du cou.

Origine de l'herpès :

La réapparition du virus HSV se fait à la suite d'un traumatisme psychique ou physique :

  • infection dentaire ;
  • règles ;
  • émotion forte ;
  • exposition au soleil.

Traitement de l'herpès :

Les individus qui en sont souvent atteints, connaissent les signes avant-coureurs de l'apparition de ce bouton de fièvre (sensation de brûlure locale) et les causes qui entraînent son apparition. Dans ce cas et seulement avant l'apparition des lésions, on peut utiliser des produits de type Zovirax®, Acyclovir® qui arrêtent le développement du virus.Mais quand celui-ci a déjà provoqué l'apparition de la lésion, il ne faut surtout rien faire au risque de contaminer d'autres parties de la bouche. Ce bouton de fièvre régresse spontanément au bout de 10 à 15 jours en séchant.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 07 Mars 2003 : 01h00
Mis à jour le Lundi 14 Novembre 2011 : 15h49
A lire aussi
La langue aussi a ses maladies…Publié le 08/04/2013 - 08h00

Notre langue aussi peut être l’objet de certaines affections particulières. Ulcérations, coloration particulière, excroissances, plaque blanchâtre... Que révèlent ces symptômes qui s’affichent sur notre langue ? 

L'herpès, un virus extrêmement contagieux !Publié le 12/12/2005 - 00h00

Le bouton de fièvre, l'herpès génital ou oculaire, sont des affections très contagieuses et donc facilement transmissibles. Encore aujourd'hui, peu de Français le savent. Pourtant, un tiers des adultes sont touchés par le virus de l'herpès, soit plus de trois personnes sur dix…

Aphte : comment s'en débarrasser ? Publié le 14/04/2008 - 00h00

Pas évident de prévenir les aphtes. Et lorsqu'ils sont là, ils sont bien difficiles à supporter. Quelles sont les solutions contre les aphtes ? Quelles sont les pistes à explorer ?

Plus d'articles