Cancer de la langue : encore une excellente raison de se brosser les dents !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 04 Juin 2007 : 02h00
Mis à jour le Lundi 14 Novembre 2011 : 11h08
-A +A

L'hygiène bucco-dentaire et donc la santé de nos dents et de nos gencives sont essentielles pour de multiples raisons. Selon une nouvelle étude, les maladies parodontales (inflammations des gencives) représentent un facteur important du risque de cancer de la langue…

Tout comme les cancers de la joue et de la gorge, la plupart des cancers de la langue sont liés au tabac ou à la consommation d'alcool. Chaque année en France, 15.000 nouveaux cas sont diagnostiqués et on dénombre plus de 5.000 décès. Les résultats d'une nouvelle étude ont mis en évidence un autre facteur de risque : les parodontites. Ces dernières correspondent à des maladies inflammatoires des gencives, qui à la longue, détruisent l'os maxillaire et favorisent le déchaussement des dents.

Maladies parodontales et risques associés

Jusqu'à présent, les personnes atteintes d'une maladie inflammatoire des gencives étaient connues pour présenter un risque élevé de maladies cardiovasculaires. En effet, l'inflammation locale, au niveau de la gencive, produit des facteurs de l'inflammation qui sont susceptibles de rejoindre la circulation sanguine et ainsi d'agir à distance. Pour la première fois, une expérimentation démontre que les parodontites sont également associées au cancer de la langue.

De mauvaises gencives exposent davantage au cancer de la langue

Les radiographies panoramiques dentaires de cinquante personnes atteintes d'un cancer de la langue ont été examinées et comparées à celles d'un groupe témoin. Le risque de cancer de la langue était multiplié par 5 chez les personnes ayant une perte osseuse de la gencive d'un millimètre. Cette relation est retrouvée indépendamment de tout tabagisme, de l'âge, de la consommation d'alcool, etc.En conclusion, l'inflammation des gencives responsable des parodontites pourrait être à l'origine de la prolifération de cellules cancéreuses. Il s'agit d'une excellente raison de veiller à une hygiène buccodentaire irréprochable. Bien entendu, les fumeurs et les grands consommateurs d'alcool doivent se sentir concernés encore plus que les autres

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 04 Juin 2007 : 02h00
Mis à jour le Lundi 14 Novembre 2011 : 11h08
Source : Tezal M. et coll., Arch. Otolaryngol. Head Neck Surg., 133 (5) : 450-4, 2007.
A lire aussi
Gencives irritées, maladies graves à la clé... Publié le 28/10/2013 - 06h24

Certaines affections de la bouche peuvent avoir des répercussions beaucoup plus larges. La relation la plus connue est celle entre gingivite (inflammation des tissus de soutien des dents) et maladie cardiaque. Comment une maladie des gencives peut-elle en entraîner une autre à distance ?

Les pires ennemis de nos dents Publié le 14/11/2011 - 10h04

Nos dents peuvent être agressées de bien des façons, un coup, une chute, un os, le suivi d’un traitement médicamenteux, une maladie, etc., Mais au quotidien, tout au long de la journée, les pires ennemis de nos dents sont le sucre et le tabac. Comment ces deux 2 ennemis redoutables...

De bonnes dents éloignent le cancer du pancréas Publié le 29/01/2007 - 00h00

C'est pourtant vrai. Les maladies des dents et des gencives pourraient augmenter le risque de développer un cancer du pancréas. Aussi surprenant que cela puisse paraître, une telle relation a déjà été décrite vis-à-vis du diabète et de l'infarctus par exemple.

Plus d'articles