Les huiles essentielles, comment les utiliser sur la peau ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 25 Mars 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 12 Novembre 2015 : 17h18
-A +A
Peut-on appliquer des huiles essentielles directement sur la peau ? Faut-il impérativement les diluer et à quelle concentration ? Comment les incorporer dans le bain ? Pour profiter pleinement des bienfaits des huiles essentielles, quelques bases sont à connaître.

Les huiles essentielles pénètrent par la peau, jusqu'au sang

Les huiles essentielles peuvent diffuser dans tout l'organisme en traversant la peau. En effet, leur action se manifeste localement au niveau de la zone cutanée d'application, avant de s'étendre à toutes nos cellules car après avoir traversé la barrière cutanée, les huiles essentielles pénètrent dans le sang, décuplant ainsi leurs bienfaits. Sur la peau, les huiles essentielles peuvent être appliquées de quatre façons : en massage, en compresse, dans le bain et sous la douche.

Les huiles essentielles en massage

Directement sur la peau, les huiles essentielles peuvent être utilisées en massage. Il convient cependant de les diluer au préalable. Elles se diluent classiquement dans une huile végétale de base ou de support. Elles se choisissent en fonction des besoins et des goûts.

Par exemple, l'huile d'amande douce est adoucissante, hydratante, cicatrisante et apaise l'inflammation cutanée ou les démangeaisons. L'huile d'avocat convient bien aux peaux sèches et fragiles, et aide à lutter contre le vieillissement cutané. L'huile de germe de blé, riche en vitamine E, un antioxydant très puissant, s'adresse davantage aux peaux sensibles et ridées. Elle protège des agressions extérieures et aide à réparer les tissus. L'huile de pépin de raisin, très douce, antioxydante, antibactérienne et immunostimulante est particulièrement bien adaptée aux peaux grasses et aux massages. Mais on peut également l'utiliser comme huile de base : l'huile d'olive de première pression à froid, l'huile d'onagre, de noisette, de macadamia, de rose musquée du Chili, de sésame, de tournesol, d'argan, de bourrache ou de jojoba.

Quelle est la dilution recommandée ?

La dilution conseillée en massage est de 3 à 5% d'huile essentielle dans une huile de base et de 2,5% si le massage concerne le visage.

Pour les enfants de 5 à 12 ans la dilution recommandée est de 2% et de 0,5% pour les enfants de 2 à 5 ans. En revanche, n'utilisez pas d'huile essentielle chez un enfant de moins de 2 ans.

Pour vous aider, retenez qu'une dilution à 1% c'est :

20 gouttes d'huile essentielle dans 10 cl d'huile de base.

4 gouttes dans une cuillère à soupe d'huile de base.

1 goutte dans une cuillère à café d'huile de base.

A noter que certaines huiles peuvent être employées pures comme l'huile essentielle de lavande, mais elles sont assez rares, et par précaution, gardez à l'esprit qu'il est toujours préférable de les diluer.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 25 Mars 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 12 Novembre 2015 : 17h18
Source : " Grand guide des huiles essentielles ", Alessandra Moro Buronzo, Ed. Hachette pratique.
A lire aussi
Les huiles essentielles, des armes anti-froid ! Publié le 05/11/2012 - 13h41

Les huiles essentielles sont très utiles pour combattre les problèmes respiratoires liés au refroidissement car elles ont des propriétés antivirales et antibactériennes. Parmi les plus utilisées : l’eucalyptus, le thym, la menthe poivrée, la lavande, l’arbre à thé, etc.

10 conseils pour une belle peau en hiver Publié le 15/02/2010 - 00h00

Notre peau réagit aux conditions climatiques et notre visage est le premier exposé, tout comme nos mains. Attention à la déshydratation : le froid contracte les vaisseaux et perturbe la circulation sanguine. Résultat, la production de sébum diminue et la peau se déshydrate plus rapidement....

Plus d'articles