Herpès oculaire : quels sont les signes ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 28 Juillet 2014 : 09h36
Mis à jour le Jeudi 14 Avril 2016 : 15h13

L’herpès est un virus bien connu pour provoquer le fameux bouton de fièvre (herpès labial) ou encore pour toucher les parties génitales (herpès génital).

Mais il peut aussi atteindre les yeux. On parle alors d’herpès oculaire ou d‘herpès ophtalmique.

Le point sur cette affection herpétique qui, non soignée précocement, peut être très grave...

© Istock

L’herpès, un virus très contagieux

Chez une personne infectée par l’herpès, le virus est non seulement présent dans les vésicules au niveau des lésions, mais également dans la salive. Donc si l’on porte des lentilles de contact, raison de plus de ne surtout pas les humidifier avec sa salive !

L’herpès est un virus très contagieux.

Il se transmet par contact direct avec la peau ou les muqueuses d’une personne infectée. Mais on peut également se l’auto-inoculer dans l’œil, par exemple en se frottant les yeux après avoir touché une lésion infectée (un bouton de fièvre par exemple…).

Enfin, lors de l’accouchement, une mère qui présente un herpès génital peut le transmettre à son bébé qui développera une infection oculaire.

Quels sont les symptômes de l’herpès oculaire ?

L’herpès oculaire (HSV1 ou Herpes simplex virus de type 1) est fréquent : chaque année 60.000 Français sont touchés.

Les premiers signes ressemblent à une conjonctivite (mais contrairement aux conjonctivites virales ou allergiques, seul un œil est atteint) :

  • œil rouge,
  • sensation de sècheresse oculaire,
  • sensation de sable dans l’œil,
  • picotements,
  • larmoiements,
  • paupières gonflées,
  • de petites vésicules peuvent aussi être présentes autour de l’œil ou sur la paupière.

Mais attention, en l’absence de traitement adapté, l’herpès peut se propager à la cornée (membrane qui recouvre l’œil) et provoquer une kératite herpétique (inflammation de la cornée).

S’ajoutent alors d’autres symptômes : rougeurs autour de la cornée, œil douloureux, photophobie, diminution de la vision.

La kératite peut rapidement se compliquer et devenir très grave en entraînant une baisse irréversible de l’acuité visuelle.

C’est alors une urgence ophtalmologique. L’herpès oculaire est l’une des premières causes de cécité dans les pays industrialisés.

C’est pourquoi, devant des signes de conjonctivite, il est important d’y penser (surtout si l’on est sujet à l’herpès labial) afin d’intervenir précocement.

Dans tous les cas : un œil rouge, douloureux et une baisse de l’acuité visuelle constituent des signaux d’alerte. Il faut consulter en urgence un ophtalmologiste.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 28 Juillet 2014 : 09h36
Mis à jour le Jeudi 14 Avril 2016 : 15h13
Source : Syndicat national des ophtalmologistes de France, http://www.snof.org/encyclopedie/herpes-oculaire.
A lire aussi
Interview : strabisme, sauvons les yeux des enfants...Publié le 10/03/2004 - 00h00

Le strabisme est une maladie qui atteint environ 4% des enfants, soit un sur vingt-cinq. En plus d'être une gêne esthétique, le strabisme peut rendre l'oeil dévié malvoyant. Selon les spécialistes, il y aurait en France près de 3% de personnes dont un oeil est devenu malvoyant parce qu'ils...

MaïsPublié le 22/06/2001 - 00h00

Le maïs, céréale originaire du Mexique, ne s'est jamais vraiment inscrite dans la gastronomie européenne. Il enjolive parfois nos salades, il se croque grillé à même l'épi. Mais le maïs ne fait pas vraiment de nos traditions culinaires, sauf dans certaines régions.

Alimentation : testez vos connaissancesPublié le 13/09/2006 - 00h00

Au-delà des slogans promotionnels et autres allégations douteuses, comment s'y retrouver pour adopter une alimentation variée et équilibrée ? Quelles sont les bases à connaître, comment aiguiser son bon sens et éviter les erreurs nutritionnelles ?

Plus d'articles