10 conseils pour vivre avec un herpès

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 28 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 14 Avril 2016 : 15h27
Pas moins de 3 millions de Français seraient touchés par un herpès. Cette maladie virale hautement contagieuse peut toucher le visage, avec notamment le bouton de fièvre, ou d'autres parties du corps, comme avec l'herpès génital. La vie quotidienne nécessite quelques ajustements. Dix conseils pratiques.

Petit rappel sur les crises d'herpès et le traitement

Une crise d'herpès est douloureuse et peu esthétique, mais elle s'accompagne également d'un risque très important d'une contamination de l'entourage. Dès les signes annonciateurs d'une crise d'herpès (picotements, démangeaisons, sensations de brûlures, engourdissements, douleurs), le risque de transmission du virus est élevé, avant même la formation des bouquets de vésicules, lesquelles sont remplies d'un liquide qui contient le virus.

Evitez tout contact dès les premiers signes

Lors des signes précurseurs et pendant la crise, il convient donc d'éviter tous contacts directs comme les baisers en cas d'herpès labial et les relations sexuelles en cas d'herpès génital. Côté traitement, on ne sait pas guérir d'un herpès. En revanche, il existe un antiviral (aciclovir, valaciclovir) capable de diminuer la fréquence des crises d'herpès et leur intensité.

10 conseils pour mieux vivre les crises d'herpès

1. Consultez

Au moindre doute, il faut consulter (médecin traitant, dermatologue, gynécologue ou urologue) et de préférence pendant une crise d'herpès afin de faciliter le diagnostic, de guérir plus rapidement la crise en cours et de limiter la contagion.

2. Identifiez vos propres facteurs déclenchants

Cela afin de limiter la fréquence de vos crises, de prendre votre traitement préventif le plus tôt possible et là encore de limiter la contagion : stress, exposition au soleil, consommation d'alcool, fatigue, fièvre, règles menstruelles, traumatismes locaux, etc.

3. Repérez les signes annonciateurs d'une crise d'herpès

4. En cas de contact avec une lésion, lavez-vous les mains

Après un contact avec les lésions, lavez-vous systématiquement les mains pour éviter une contamination d'une autre partie du corps ou de votre entourage. Evidemment, évitez de toucher ou de gratter les lésions et ne touchez pas vos yeux (risque d'herpès oculaire).

5. Nettoyez les parties touchées

Maintenez les parties atteintes propres en les lavant à l'eau et au savon puis en les séchant.

6. Evitez les pansements

Evitez de panser les lésions car elles cicatrisent mieux à l'air libre. En revanche, lors de courts moments de contacts indispensables (comme s'occuper d'un petit enfant), il est possible d'utiliser un pansement étanche pour renforcer les mesures de précaution.

7. Evitez de camoufler les lésions avec du maquillage

8. Ne partagez pas votre serviette de toilette ni votre brosse à dents

9. En cas d'herpès labial:

  • Evitez d'embrasser, de parler trop près et de postillonner particulièrement en présence d'un nouveau-né, d'une femme enceinte, de personnes atteintes d'un eczéma atopique ou de tout autre sujet ayant des défenses immunitaires affaiblies.
  • De la même façon, n'échangez pas vos couverts et chacun boit dans son verre.
  • Evitez les rapports sexuels oro-génitaux car un herpès labial peut donner un herpès génital et vice versa.

10. En cas d'herpès génital :

  • Utilisez un préservatif lors des rapports sexuels. L'abstinence est parfois recommandée lors des poussées (pour éviter contamination, propagation et aussi parce que les rapports peuvent devenir douloureux). Le mieux est d'en discuter avec son médecin.
  • Les femmes enceintes doivent signaler à leur médecin toute poussée d'herpès génital.
  • Evitez de porter des vêtements serrés (jeans, collants) et des sous-vêtements synthétiques pour limiter l'humidité.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 28 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 14 Avril 2016 : 15h27
Source : Association herpès : www.herpes.asso.fr
A lire aussi
L'herpès, un virus extrêmement contagieux !Publié le 12/12/2005 - 00h00

Le bouton de fièvre, l'herpès génital ou oculaire, sont des affections très contagieuses et donc facilement transmissibles. Encore aujourd'hui, peu de Français le savent. Pourtant, un tiers des adultes sont touchés par le virus de l'herpès, soit plus de trois personnes sur dix…

Herpès labial : agir dès les premiers signesPublié le 18/08/2008 - 00h00

D'un simple baiser vous pouvez transmettre ou contracter le virus responsable du bouton de fièvre. D'où l'importance de reconnaître les signes avant-coureurs du bouton de fièvre pour pouvoir entreprendre un traitement le plus tôt possible et limiter les lésions et le risque de transmission.

Plus d'articles