Comment calculer mon IMC et mon poids idéal ?

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste santé le 27/03/2014 - 09h43
-A +A

Le poids, chacun le surveille sur une balance, avec plus ou moins d'angoisse selon qu'il est normal ou élevé. Chacun d'entre nous a un poids idéal, c'est-à-dire celui qui correspond à sa taille et qui est un des piliers de la bonne santé. Mais les nutritionnistes se servent pour déterminer les normes du poids de l'Indice de masse corporelle (IMC). Cette mesure qui n'est pas "parlante" comme les kilos affichés sur la balance, fait autorité et est la référence.

Poids idéal et IMC

Indice de masse corporelle

L'IMC se calcule en divisant deux fois le nombre des kilos par la taille : IMC = poids / (taille)²

Exemple :
Une femme mesurant 1 m 65 et pesant 63 kg a un IMC 23,1 kg par m².  Poids normal = IMC entre 18,5 et 25 kg/m².

IMC (kg/m²)

IMC inférieur à 18,5 :

  • Risque de morbidité (pour la santé) : Faible
  • Dénominations : Déficit pondéral : maigreur
  • Correspondance en kg pour une taille de 1,70 m : inférieurs à 53 kg

IMC de 18,5 à 24,9 :

  • Risque de morbidité (pour la santé) : Moyen
  • Dénominations : Poids normal ou poids idéal ou poids souhaitable
  • Correspondance en kg pour une taille de 1,70 m : 53 à 72 kg

IMC de 25 à 29,5 :

  • Risque de morbidité (pour la santé) : Risque augmenté
  • Dénominations : Surpoids
  • Correspondance en kg pour une taille de 1,70 m : 72 à 86 kg

IMC de 30 à 34,9 :

  • Risque de morbidité (pour la santé) : Risque grave
  • Dénominations : Obésité classe I : obésité modérée
  • Correspondance en kg pour une taille de 1,70 m : 87 à 101 kg

IMC de 35 à 39,9 :

  • Risque de morbidité (pour la santé) : Risque très grave
  • Dénominations : Obésité classe II : obésité sévère
  • Correspondance en kg pour une taille de 1,70 m : 101 à 116 kg

IMC supérieur à 40 :

  • Risque de morbidité (pour la santé) : Risque très grave
  • Dénominations : Obésité classe III : obésité très sévère
  • Correspondance en kg pour une taille de 1,70 m : supérieurs à 116 kg

L'IMC est une référence technique qui permet de fixer les limites des excès de poids (donc de graisse) et surtout les dangers inhérents à ceux-ci, c'est-à-dire la "morbidité" terme qui signifie la survenue des maladies liées à l'obésité telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Mais cette norme, très abstraite, n’évoque en rien la réalité du nombre de kilos que vous lisez sur le cadran d’une balance classique.

Il existe des balances dites « impédancemètres » 

En principe, elles indiquent le pourcentage de masse grasse du corps lorsque l’on monte dessus après les avoir programmées. Elles fonctionnent grâce à un courant électrique qui franchit plus facilement le tissu musculaire que le gras et c’est cette différence qui indique ce taux de masse grasse.

Certaines, encore plus perfectionnées, calculent aussi le pourcentage d’eau corporelle.

Toutes ne sont pas fiables, même celles qui sont très chères. Si jamais vous vous laissez tenter, vous devez alors vous peser chaque fois exactement dans les mêmes conditions : le matin, à jeun, après avoir fait pipi et sans avoir avalé le moindre verre d’eau.

Initialement publié le 23/08/2002 - 02h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste santé le 27/03/2014 - 09h43
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
belka

je suis entrain de m'aigrir et j&ai peur un conseil svp

Bleuet70

J'ai donc 10kg de trop pour , 1,58 et 71ans.

PUB
A lire aussi
Trop gras ou trop large ? Publié le 08/01/2015 - 17h45

Le surpoids et l' obésité sont des états clairement définis par l'indice de masse corporelle, lequel est calculé à partir du poids et de la taille . Mais il existe d'autres indices reflétant l'état de santé. C'est le cas de l'impédance (ou calcul de...

Migraine plus intense en cas de surpoids Mis à jour le 24/07/2006 - 02h00

Les personnes de forte corpulence souffrent-elles davantage de migraine que les autres ? En tout cas, il existe bel et bien une relation entre surpoids et migraine . Il semblerait que le surpoids augmente la fréquence des crises chez les migraineux.

Surpoids et obésité : toute la vérité ! Mis à jour le 20/04/2016 - 15h16

Il y a 40 ans, l'insuffisance pondérale était deux fois plus importante que l' obésité . Aujourd’hui, les personnes obèses sont plus nombreuses que celles en sous-poids*. Seul élément positif : l' indice de masse corporelle est resté globalement stab...

Plus d'articles