Cancer de la plèvre : la maladie de l'amiante

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Lundi 19 Février 2001 : 01h00
Mis à jour le Lundi 28 Janvier 2013 : 14h33
-A +A
En 1998, le Canada portait plainte contre la France auprès de l'Organisation Mondiale du Commerce pour non-respect des règles du commerce international. La France venait alors d'interdire l'achat et l'utilisation de l'amiante dont le Canada est le premier producteur mondial. Le Canada fut débouté car la France avait montré de façon nette quels étaient les dangers de l'amiante : asbestose, cancer de la plèvre (ou "mésothéliome"), cancer bronchique. Sachant que la durée d'induction d'un cancer par les fibres d'amiante peut prendre plusieurs dizaines d'années, on va probablement en entendre parler pendant longtemps.

L'amiante, une fibre pourtant naturelle

On est souvent surpris d'apprendre que l'amiante est un produit tout à fait naturel. Il s'agit d'un silicate de fer, magnésium et calcium (un minéral donc) qui forme des fibres souples, imputrescibles et résistantes au feu. On en trouvait en grandes quantités surtout au Canada qui en était le premier producteur mondial.

Les utilisations les plus habituelles sont l'isolation thermique et phonique pour les fibres "amphiboles" et la fabrication de ciments pour les fibres "chrysotiles". C'est là où le bât blesse, car s'il est maintenant bien établi que les fibres amphiboles, lorsqu'elles sont inhalées, favorisent l'apparition de cancers : cancer du poumon et moins connu, le cancer de la plèvre : 825 cas par an en France, et pourtant un cancer très agressif.

Amiante, maladies et cancers

L'exposition aux fibres d'amiante peut provoquer trois types de maladies.

  • Il peut se créer une fibrose pulmonaire (asbestose) conduisant progressivement à l'insuffisance respiratoire.
  • La deuxième est le cancer bronchique (mais on sait que le tabac est un facteur de risque encore plus important que l'amiante).

    8 à 10% des cas de cancer du poumon ont pour origine l'amiante.

  • La troisième est le cancer de la plèvre ou "mésothéliome", qui contrairement au cancer du poumon n''est pas favorisé par le tabac.

    90% des cancers de la plèvre sont dus à l'amiante.

    Le cancer de la plèvre est LA maladie de l'amiante...

Dans tous les autres cas, il s'agit le plus souvent d'une exposition professionnelle (isolation, textiles, construction, filtres) qui est parfois très brève, et parfois très ancienne (jusqu'à 40 ans).

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Lundi 19 Février 2001 : 01h00
Mis à jour le Lundi 28 Janvier 2013 : 14h33
A lire aussi
Fumeur : risquez-vous un cancer de la plèvre ? Publié le 10/05/2010 - 00h00

Le tabac est le facteur de risque majeur du cancer du poumon. Mais les fumeurs risquent-ils d'autres types d'affections des poumons comme le pneumothorax et le cancer de la plèvre (mésothéliome) ? Le point sur ces affections des poumons et leurs relations avec le tabac.

Cancer de la plèvre et amiante, l'hécatombe annoncée Publié le 26/11/2003 - 00h00

L'épidémie de cancer de la plèvre due à l'amiante poursuit sa forte progression en France. Près de 800 nouveaux cas de cancer de la plève sont enregistrés chaque année et d'ici 2030, le nombre de décès devrait doubler et atteindre les 50.000. Le nombre de femmes atteintes par le cancer de...

L’amiante, un long killer qui tue encore… Publié le 21/01/2015 - 15h22

Depuis son interdiction en 1997, l’amiante continue à tuer car on estime qu’elle provoque 2 200 nouveaux cancers et 1 700 décès chaque année, d’après les chiffres de l’Institut de veille sanitaire (INVS), soit 10 morts par jour. 

Plus d'articles