Brûlures de l'œsophage, reflux : que risque-t-on ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 26 Novembre 2012 : 11h20
Mis à jour le Vendredi 18 Décembre 2015 : 17h16
-A +A

Les brûlures de l’œsophage témoignent d’un reflux gastro-œsophagien.

Dans la majorité des cas, cette affection est bénigne. Plus rarement, elle expose à des complications.

Alors que risque-t-on en cas de brûlures de l’œsophage ?

 

Un Français sur deux souffre de brûlures de l’œsophage

Le reflux gastro-œsophagien est une affection extrêmement fréquente (un Français sur trois, voire un sur deux après l’âge de 50 ans en raison d’une perte de tonus musculaire qui s’installe avec l’âge).

Il se caractérise par des remontées acides et des brûlures d’estomac liées à un sphincter œsophagien défaillant, qui remplit mal son rôle et qui laisse remonter le contenu de l’estomac.

Or les sucs gastriques irritent la paroi de l’œsophage, à l’origine des brûlures.

A long terme, cette agression de la muqueuse de l’œsophage par les acides gastriques peut être dommageable.

Que risque-t-on en cas de reflux gastro-œsophagien ?

À plus ou moins court terme, le reflux gastro-œsophagien peut entraîner des symptômes désagréables :

  • remontées acides,
  • brûlures de l’œsophage,
  • toux,
  • voix enrouée au réveil,
  • troubles du sommeil (insomnie),
  • douleurs thoraciques (il faut consulter pour éliminer tout risque de crise cardiaque).
  • éviction de certains aliments (favorisant les brûlures),
  • mauvaise haleine,
  • difficultés à avaler,
  • à long terme : carie dentaire (les acides gastriques détériorent l’émail),
  • etc.

Ces symptômes s’atténuent à l’aide d’un traitement adapté contre le reflux gastro-œsophagien. Mais en l’absence de prise en charge et en cas d’irritation répétée (RGO chronique), des complications graves peuvent se manifester.

  • Une œsophagite

Les remontées acides en provenance de l’estomac irritent la muqueuse de l’œsophage et provoquent une inflammation de celle-ci. C’est l’œsophagite.

  • Une sténose de l’œsophage

L’œsophagite peut se compliquer et entraîner des lésions, une hémorragie digestive ou un rétrécissement de l’œsophage, dénommé sténose de l’œsophage. Des cicatrices se forment sur la muqueuse de l’œsophage, entraînant un rétrécissement du diamètre de l’œsophage et des difficultés à avaler.

À noter également que l’œsophagite augmente le risque de cancer.

  • Un syndrome de Barrett

Cette complication est rare (1% des cas) mais grave. À force d’être agressée par les sucs gastriques, la muqueuse du bas de l’œsophage se transforme en muqueuse de type gastrique, c’est-à-dire en un autre tissu adapté pour résister aux attaques acides. Cette transformation peut évoluer vers un cancer de l’œsophage.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 26 Novembre 2012 : 11h20
Mis à jour le Vendredi 18 Décembre 2015 : 17h16
Source : Bretagne JF et al. Presse médicale 2006 ; n° 35 : 23-31. Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE), http://www.snfge.asso.fr.
A lire aussi
Brûlures d’estomac et reflux : le point en 10 questions / réponses Publié le 24/11/2008 - 00h00

Que savez-vous sur les brûlures d'estomac et les remontées acides ? Savez-vous comment vous automédiquer ? A partir de quand la consultation d'un médecin s'impose ? Que faut-il faire et ne pas faire ? Testez vos connaissances sur ce que les médecins appellent le reflux gastro-oesophagien (RGO).

Plus d'articles