Alimentation, cosmétiques, ménage : comment éviter les polluants ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 17 Février 2014 : 08h50
Mis à jour le Vendredi 29 Mai 2015 : 12h39
-A +A

Impossible d’échapper aux polluants qui nous entourent, et encore moins à l’intérieur de nos logements, lesquels sont encore plus pollués que l’extérieur.
En revanche, certains réflexes appliqués au quotidien nous permettent de nous y soustraire en partie, et à défaut de ne pas en rajouter !

Commencez par revoir la composition de vos menus et par mieux choisir vos cosmétiques et produits ménagers.

Pour une dépollution intérieure, suivez le guide.

Comment éliminer les polluants alimentaires ?

  • Misez sur le bio !

    Pour vous mettre à l’abri des pesticides et des antibiotiques, privilégiez les aliments bio, notamment pour les laitages, le beurre, les œufs et la viande.

  • Privilégiez les petits poissons.

    Situés en début de chaîne alimentaire, ils sont moins pollués par le mercure que les gros poissons prédateurs (thon, saumon…).

  • Cuisinez vous-même !

    Évitez les produits industriels qui contiennent beaucoup d’additifs : colorants, conservateurs, agents de saveurs…

    Cuisinez vous-même avec des produits de base de qualité.

  • Choisissez les bons récipients.

    Ne cuisinez pas dans de l’aluminium ou du téflon usagés. Par ailleurs, évitez en général l'aluminium en cuisine.

    Voir cet article sur e-sante.fr : L'aluminium, un poison présent partout.

    Ne réchauffez pas vos aliments dans des récipients en plastique (qui peuvent notamment contenir du bisphénol A).

    Pour la cuisine, le mieux est d'employer des récipients et ustensiles en verre, céramique, fonte, terre…

Comment éviter les polluants cosmétiques ?

  • Soyez raisonnable !

    Les produits cosmétiques renferment souvent de nombreux ingrédients allergisants.

    Aussi, mieux vaut limiter le nombre de produits cosmétiques que vous utilisez.

  • Misez sur les huiles végétales !

    Remplacez certains produits cosmétiques par des huiles végétales (huile d’argan, de coco, de jojoba, d’amande douce…) car elles présentent de nombreux bienfaits pour la peau.

    A chaque huile, ses bienfaits, découvrez-les ici.

    Associez-les à des huiles essentielles !

    De nombreuses huiles essentielles ont des propriétés très intéressantes pour la peau et les cheveux.

    Voir ici toutes les huiles essentielles utiles pour la peau.

  • Pensez aussi aux produits naturels et bio.

    De plus en plus de marques proposent des cosmétiques écologiques ou biologiques. Testez-les !

    Certaines marques proposent des produits sans perturbateurs endocriniens (sans paraben, cyclopentasiloxane, triclosan), mais attention aux produits de remplacement qui peuvent être aussi allergisants (exemple le Phosphatidyléthanolamine).

    D'après une étude réalisée par Notéo Institut et publiée en septembre 2013, 40% des produits cosmétiques contiennent des perturbateurs endocriniens et spécialement les vernis à ongles (74%), les fonds de teints (71%), les produits de maquillage pour les yeux (51%).

    Pour bien choisir les produits, lire : Cosmétiques, quels sont les ingrédients à éviter ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 17 Février 2014 : 08h50
Mis à jour le Vendredi 29 Mai 2015 : 12h39
Source : Virginie Parée, « L’alimentation santé, en pratique », Editions Mosaïque-Santé. Institut national de prévention et d'éducation santé (Inpes).
A lire aussi
A chaque pièce de la maison, ses polluants ! Publié le 20/01/2013 - 23h00

Saviez-vous que votre intérieur peut contenir de nombreux polluants nocifs pour votre santé ?Certains gestes simples contre la pollution intérieure peuvent être salutaires, d’autant plus que l’on passe environ 80% de notre temps entre quatre murs.

Réflexes anti-pollution d'intérieur Publié le 04/05/2009 - 00h00

Nos activités, nos aménagements et ameublement, nos séances de nettoyage et de bricolage, sont autant de sources de pollution intérieure. Voici quelques réflexes préventifs pour améliorer la qualité de l'air que nous respirons à l'intérieur de nos logements et préserver notre santé.

Bébé : aménagez-lui une chambre saine Publié le 01/03/2010 - 00h00

A la naissance, les bébés sont extrêmement sensibles à tout produit toxique. Il est nécessaire de veiller à ne pas l'exposer inutilement à ces substances toxiques susceptibles d'être présentes dans son environnement, et particulièrement dans sa chambre : mur, peinture, lit, meuble,...

Au secours, ma voiture est polluée ! Publié le 27/01/2014 - 07h00

Tout le monde sait que les voitures créent de la pollution atmosphérique.Mais savez-vous que l’intérieur de votre voiture est aussi l’un des endroits où vous êtes le plus exposé(e) à la pollution ?

Plus d'articles