Vitamine du soleil : pourquoi mesurer le taux de vitamine D

Une carence en vitamine du soleil ou vitamine D peut entraîner une fragilité osseuse plus ou moins conséquente et bien d’autres problèmes de santé parfois très graves. Une simple prise de sang permet de connaître son taux de vitamine D. Si ce taux est insuffisant, des compléments alimentaires peuvent vous aider à prendre soin de votre santé. Consultez votre médecin car la vitamine D ne peut être obtenue que sur ordonnance.
© Istock

Vitamine du soleil ou vitamine D : une vitamine capitale pour la santé

Si la vitamine D est surnommée la vitamine du soleil, c’est parce que les UVB sont indispensables pour permettre à la peau de la synthétiser. Pour preuve, les habitants de l’hémisphère Nord souffrent plus de carence en vitamine D que ceux de l’hémisphère Sud.

La vitamine D est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Elle permet :

  • une meilleure absorption du calcium et du phosphore par l’intestin ;
  • la consolidation du squelette ;
  • une bonne minéralisation des dents ;
  • un renforcement des muscles.

Vitamine D et prise de sang

Il existe deux types de vitamines D : l’ergocalciférol ou vitamine D2 et le cholécalciférol ou vitamine D3. La vitamine D3 représente près de 90 % de nos apports en vitamine D. Toutefois, la combinaison des deux est essentielle pour notre métabolisme.

Les dosages préconisés par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) sont :

  • pour les bébés, 10 microgrammes par jour (µg/jour) ;
  • pour les hommes et les femmes adultes, 15 µg/jour.

Une simple prise de sang suffit pour vérifier qu'il n'existe pas de carence en vitamine D.

Carence en vitamine D : les causes

Manquer de vitamine D est généralement dû à l’absence d’ensoleillement ou d’exposition au soleil. Il suffit d’exposer au soleil avant-bras, bras et jambes pendant au moins 10 min chaque jour de l’année pour limiter les risques de carence en vitamine D.

Une alimentation pauvre en aliments tels que le jaune d’œuf, les poissons de type sardine, saumon, thon et maquereau, l’huile de foie de morue, la viande et les laitages entraîne un déficit en vitamine D. Consommer régulièrement ce type d’aliments est donc indispensable.

Enfin, certaines pathologies sont à l’origine d’une carence en vitamine D. C’est par exemple le cas de :

Carence en vitamine D : l'utilité des compléments alimentaires

Un taux de vitamine D trop bas, révélé par une prise de sang, doit être pris au sérieux. Parlez-en à votre médecin car un déficit en vitamine D peut avoir de graves conséquences comme :

  • une décalcification osseuse qui entraîne un tassement de vertèbres, une fatigue musculaire importante, des douleurs dorsales mais aussi au thorax et aux os ;
  • certains cancers (colorectal, sein, prostate) ;
  • une hypertension artérielle ;
  • une polyarthrite rhumatoïde aiguë ;
  • la sclérose en plaques ;
  • une dépression ;
  • un diabète de type 1 ;
  • le rachitisme chez l’enfant ;
  • plus rarement, le décès.

Au moindre doute, demandez à votre médecin de vous prescrire un bilan sanguin afin de vérifier votre taux de vitamine D. En cas de besoin, il pourra vous donner des conseils alimentaires et vous proposer une complémentation en vitamine D3. La vitamine D ne peut être délivrée que sur ordonnance. D'autres examens peuvent être nécessaires pour rechercher la cause d'un déficit en vitamine du soleil.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :