Vitamine D : 10 signes de carence

La vitamine D est essentielle pour la bonne santé des os, des dents et des muscles ainsi que le fonctionnement du système immunitaire. On risque davantage d’en manquer l’hiver. En effet, cet élément - surnommé la vitamine du soleil - est principalement synthétisé par la peau sous l’effet des UVB. Mais quels sont les signes d’une carence ?
Vitamine D : 10 signes de carence

La vitamine D intervient dans l’assimilation du calcium et du phosphore dans l’organisme. Elle permet entre autres une minéralisation optimale des tissus, notamment des os, du cartilage et des dents ainsi que le bon fonctionnement des muscles. Elle est aussi impliquée dans la régulation hormonale. 

Selon l’ANSES qui reprend les recommandations des références nutritionnelles en vitamines et minéraux, les besoins en vitamine D sont de 15 microgrammes par jour pour un adulte. L’organisme français met en garde : "la majorité des Français n’en consomme pas suffisamment". Une carence peut favoriser le développement de plusieurs troubles musculaires et osseux. Il est donc important de connaître les signes d’une éventuelle carence. On vous les liste dans ce diaporama

Vitamine D : comment combler ses besoins ?

La principale source de vitamine D est le soleil. Au contact des rayons UV, la peau se met à fabriquer cet élément indispensable à l’organisme. Il est stocké au niveau du foie, des muscles et des tissus adipeux. S’exposer à la lumière naturelle pendant 15 à 20 minutes dans la journée permet de répondre aux besoins journaliers du corps. 

Une autre source d’apport en vitamine D est l’alimentation. Il faut ainsi penser à intégrer à son menu des produits qui en contiennent un taux important comme :

  • les poissons gras : on peut citer le hareng, les sardines, le saumon ou encore le maquereau ;
  • certains fromages : le munster, le gorgonzola, le gruyère ou encore la mozzarella offre un apport intéressant ;
  • certains champignons : les girolles, cèpes et morilles ont des taux particulièrement élèves de vitamine D ;
  • le jaune d’œuf ;
  • le chocolat noir ;
  • le beurre et les margarines ;
  • les abats (notamment le foie de bœuf).

"Pour assurer à son organisme un apport suffisant, il est conseillé d’équilibrer et de varier son alimentation tout au long de l’année et de consommer deux portions de poissons par semaine dont une portion de poisson gras", rappelle l’ANSES sur son site internet.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.sante.fr/ce-quil-faut-savoir-sur-la-vitamine-d
https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-d-pourquoi-et-comment-assurer-un-apport-suffisant
https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-de-la-nutrition/vitamines/carence-en-vitamine-d#v45106551_fr