Virus de l’hiver : 4 trucs pour les éviter
Publié le 25 Février 2011 à 12h23 par Dr Philippe Presles | Mis à jour le 13 Novembre 2018 à 16h45 par Rédaction E-sante.fr

Tous les virus se transmettent-ils de la même façon ?

Les principaux virus qui circulent durant l’hiver sont responsables de la grippe, de la bronchiolite chez les nourrissons, des rhumes et des gastro-entérites.

Tous se transmettent par les mains. Autrement dit, si vous êtes infecté, il vous suffit de donner une poignée de main pour transmettre le virus, ou de toucher une poignée de porte.

Ces virus peuvent aussi se transmettre par la toux, mais c’est surtout le cas de ceux de la grippe et de la bronchiolite.

Pour éviter d’être infecté et limiter la transmission de ces 4 virus (grippe, bronchiolite, rhume, gastro-entérite), il est nécessaire de se laver les mains aussi souvent que possible et impérativement : en sortant des toilettes, avant de préparer les repas, de passer à table, de s’occuper d’un nourrisson ou d’une personne malade et après les transports en commun. Contre les virus de la grippe et de la bronchiolite, il faut en plus éviter les projections nasales et buccales des autres lorsqu’ils toussent ou éternuent.

Quelle est la première chose à faire en rentrant chez soi ?

Une bonne façon de ne pas ramener de virus chez soi et de ne pas contaminer son entourage consiste à :

  • Enlever ses chaussures dès que l’on pénètre dans son domicile.
  • Se laver les mains à l’eau et au savon sans délai.

A savoir : l’utilisation d’une solution hydroalcoolique est une bonne idée, mais ne remplace pas le lavage des mains à l’eau et au savon. Les solutions hydroalcooliques sont idéales lors des déplacements et doivent être plutôt réservées à cet usage.

Les contacts avec les virus renforcent-ils notre immunité ?

Certains pensent qu’en prenant les transports en commun tous les jours, on finit par mieux résisteraux virus. C’est faux. Le système immunitaire est très puissant. Dès qu’il rencontre un virus, il l’identifie et se défend. Avec les vaccins par exemple, on force notre système immunitaire à fabriquer des anticorps contre un virus bien précis et stable (hépatite B, varicelle…). Or les virus qui circulentdurant l’hiver, eux, changent en permanence. Et c’est d’ailleurs pour ça que l’on peut attraper plusieurs rhumes durant le même hiver et que la vaccination contre la grippe doit être répétée chaque année avec un nouveau vaccin. Ainsi, il n’est pas prouvé que l’on renforce son système immunitaire contre les virus de l’hiver en côtoyant la foule, comme par exemple dans les transports en commun.

En période d’épidémie, évitez les affluences si vous êtes de santé fragile

Plus nous multiplions les contacts et plus ces contacts sont rapprochés, plus le risque d’infection virale est important.

Il est donc vivement recommandé en période d’épidémies virales d’éviter les foules. S’il est difficile d’éviter les transports en commun, privilégiez les trajets hors période d’affluence. Idéalement, évitez, de la même façon, les grands rassemblements (manifestations, concerts, théâtre, ciné…), mais également les centres commerciaux qui concentrent un nombre incroyable de personnes.

Enfin, n’oubliez pas que l’avion est aussi un mode de transport idéal pour la dissémination des virus, via l’air conditionné…

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Institut Moncey