Rupture d’anévrisme : c’est quoi exactement ?

L’anévrisme désigne une zone de renflementsur une artère. Le plus souvent, l’anévrisme siège sur l’aorte, mais il peut s’installer sur n’importe quelle artère. Le danger avec l’anévrisme est qu’il peut se rompre

Publicité

Quelles sont les artères les plus souvent touchées par l’anévrisme ?

L’aorte, artère principale qui va du cœur à l’abdomen, est la plus couramment concernée par l’anévrisme. Le plus souvent, l’anévrisme se localise dans la partie abdominale de l’aorte.

Mais les artères situées dans le cerveau, la jambe, l’intestin, la rate peuvent aussi être touchées.

Publicité
Publicité

Pourquoi développe-t-on un anévrisme ?

  • La cause d’anévrisme la plus courante est l’athérosclérose. En effet, les dépôts de cholestérol dans les artères fragilisent la paroi des artères, favorisant les zones de renflement. C’est ainsi que tous les facteurs de risque de l’athérosclérose (tabagisme, hypertension, excès de cholestérol…) augmentent celui d’anévrisme. Inversement, lutter contre l’hypertension, l’excès de cholestérol, le tabagisme, etc., contribue à prévenir les anévrismes !
  • Il existe des anévrismes congénitaux.
  • Causes moins fréquentes : traumatisme, maladie inflammatoire de l’aorte, maladie héréditaire du tissu conjonctif (formant la paroi des artères), maladies infectieuses, grossesse (artère splénique).
Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 21 Janvier 2011 : 11h54
Mis à jour le Lundi 31 Janvier 2011 : 11h20
Source : Centre Duke, Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine, Editions Robert Laffont.