Vaccination des nourrissons contre le rotavirus : l'exemple du Mexique

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 08 Février 2010 : 01h00
L'Alliance Gavi oeuvre depuis dix ans pour faciliter l'accès aux vaccins dans les pays en développement. Au total, plus de 256 millions d'enfants ont pu être vaccinés, ce qui a permis d'éviter près de 4 millions de décès. Concernant la vaccination des nourrissons contre le rotavirus, voici l'histoire du Mexique.
PUB

Diarrhées de l'enfant : 65% de décès en moins au Mexique grâce à la vaccination

Le rotavirus est redoutable : première cause de diarrhées graves chez les nourrissons, il est responsable de 500.000 décès dans le monde, dont la moitié en Afrique, signifiant que les pays en voie de développement payent un lourd tribut. Pourtant, un vaccin a été mis au point contre ce rotavirus. Encore faut-il qu'il soit accessible dans les pays en développement...

Les résultats d'une étude soulignant le rôle essentiel de la vaccination sur la santé de l'enfant dans les pays en développement montrent qu'au Mexique, premier pays à avoir introduit le vaccin contre le rotavirus (en 2006), la mortalité par diarrhée a chuté de 65% chez les nourrissons en 2009. L'Afrique du Sud et le Malawi sont en train d'obtenir des résultats similaires. A noter qu'auparavant, le Mexique avait mis en place des mesures préventives, lesquelles ne s'étaient pas révélées efficaces (équipements sanitaires, promotion de l'allaitement exclusif, réhydratation orale, supplémentation en vitamine A...).

L'efficacité du vaccin a amené l'OMS à préconiser l'introduction de ce vaccin dans le programme vaccinal de tous les pays.

PUB
PUB

Et en France, le rotavirus est-il aussi meurtrier ?

En France aussi le rotavirus est mortel, avec 13 à 14 décès chaque année. On dénombre quelque 300.000 cas de diarrhées chez les enfants de moins de 5 ans, dont 160.000 sévères ! Le vaccin contre le rotavirus n'est pas intégré dans le calendrier vaccinal, mais il est recommandé aux parents de vacciner les nouveau-nés dès 2 mois.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 08 Février 2010 : 01h00
Source : Le Quotidien du Médecin, 28 janvier 2010.
PUB
PUB
A lire aussi
La vaccination infantile doit beaucoup à Nelson MandelaPublié le 09/12/2013 - 09h02

Nelson Mandela a été le premier président du conseil d’administration du « Vaccine Fund ».Il a rallié de nombreux chefs d’État à la cause de la vaccination infantile, contribuant à sauver des millions de vies à travers le monde.À l’occasion de sa disparition, E-santé tient à...

Plus d'articles