Gastro : pourquoi vacciner les nourrissons contre le rotavirus ?

Pour éviter que le nouveau-né souffre de diarrhées avec risque de déshydratation bien sûr, mais également pour éviter les hospitalisations. Un bébé hospitalisé est extrêmement fragilisé et risque d'autant plus d'être confronté à d'autres virus et de développer en plus une grippe ou une bronchiolite par exemple.
PUB

Rotavirus et gastroentérite

Les rotavirus sont des virus responsables de gastroentérites particulièrement dangereuses chez les nourrissons. Hautement transmissibles et responsables d'épidémie, les rotavirus provoquent chez les nourrissons des diarrhées aiguës, des vomissements et de la fièvre. De tels symptômes entraînent rapidement un risque élevé de déshydratation aux conséquences graves et imposent une hospitalisation.

Chaque année en France, l'infection à rotavirus serait responsable d'environ 300.000 épisodes de diarrhée aiguë chez les enfants de moins de 5 ans, dont 160.000 diarrhées sévères, nécessitant une hospitalisation (et en moyenne 13 à 14 décès annuels).

PUB
PUB

Les rotavirus sont ici doublement dangereux car en plus des symptômes de la gastroentérite, ils génèrent des hospitalisations, lesquelles représentent aussi un facteur de risque indépendant pour les nourrissons. En effet, l'hôpital est un lieu où circulent les malades et où l'on rencontre de nombreux virus. Et plus on est fragilisé, moins on résiste aux attaques virales. C'est ainsi que les nourrissons hospitalisés pour gastroentérite risquent en plus d'attraper une grippe ou une bronchiolite.

Tous ces arguments sont en faveur de la vaccination des nourrissons contre les rotavirus.

Quand et comment vacciner les nourrissons contre les rotavirus ?

  • C'est entre 4 et 6 mois que les nourrissons sont les plus vulnérables. Il importe donc de les vacciner dès l'âge de 2 mois.
  • Il existe deux vaccins qui s'administrent par voie orale : Rotarix® (2 doses) et Rotateq® (3 doses).
  • Leur administration se fait par voie orale.
  • Non remboursés, leur prix est respectivement de 68 et 52 .
  • A noter que l'on peut vacciner toute l'année les nourrissons. En effet, les rotavirus circulent toute l'année et pas seulement en hiver. La vaccination dépend donc de l'âge du nourrisson et non pas de la saison, même si l'épidémie hivernale est la plus marquée.
Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Source : Données épidémiologiques du Ministère de la Santé, décembre 2007.