Aide à la procréation : qu'est-ce que la fécondation in vitro ?

Près d'un couple sur 6 consulte pour demander une aide à la conception. Plusieurs techniques d'aide médicale à la procréation peuvent être proposées. La plus simple est l'insémination artificielle intra-utérine avec le sperme du conjoint (ou parfois d'un donneur). En cas d'échec ou d'indication, on recourt à la fécondation in vitro (FIV), c'est-à-dire que la fécondation ou rencontre entre l'ovule et le spermatozoïde a lieu hors de l'utérus, dans une éprouvette, avant que l'oeuf ne soit ensuite transféré dans la cavité utérine.

Publicité

La fécondation in vitro ou FIV

La fécondation in vitro consiste à mettre en présence l'ovule et le spermatozoïde à l'extérieur de l'utérus. Une fois la fécondation réalisée, l'œuf est replacé dans l'utérus. La FIV est parfois envisagée d'emblée selon les causes de la stérilité du couple ou secondairement après échec des autres techniques d'aide médicale à la procréation.

Les étapes de la FIV

  • Mise au repos des ovaires à l'aide d'un traitement hormonal (agoniste de la GnRH).
  • Stimulation ovarienne : les follicules sont stimulés par un autre traitement hormonal (FSH) jusqu'à leur maturation.
  • Déclenchement de l'ovulation : l'ovulation est déclenchée par une injection d'hormones (GnRH).
  • Ponction des ovocytes 36 heures plus tard et recueil du sperme.
  • Fécondation in vitro.
  • Transfert de l'embryon par voie naturelle.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 31 Mai 2010 : 02h00
Mis à jour le Mardi 28 Mai 2013 : 09h00
Source : Centre d'Assistance Médicale à la Procréation de l'hôpital Américain de Paris, www.fecondationinvitro.com