USA : un bébé naît… avec des cheveux blancs

Publié le 13 Juin 2019 par Louise Ballongue, journaliste santé
Aux Etats-Unis, un bébé aux mystérieux cheveux blancs fait actuellement le tour de la toile. Le nourrisson, en très bonne santé, souffrirait d’un albinisme partiel, une maladie rarissime.
© Istock

Devina Wiss est une petite fille pas comme les autres. Née en mai dernier dans le Mississippi, elle est devenue en un rien de temps une star sur la toile. Sa particularité ? Avoir les cheveux blancs-argentés.

Une particularité rarissime 

Les cheveux de Devina Wiss ont particulièrement été commentés sur la toile. Beaucoup d’internautes ont d’ailleurs souligné la ressemblance du nourrisson avec l’un des personnages phares de Game of Thrones, Daenerys Targaryen, qui possède une belle chevelure argentée.

Pourtant, la cause de ces reflets est loin d’être un hasard "mystique" : la petite fille souffre en réalité d’un albinisme partiel, une maladie rarissime qui provient d’un manque de mélanine dans le corps. Par partiel, on entend une absence partielle de pigments dans la peau, ce qui correspond à un stade moins avancé de la maladie. 

La mère de Devina, Jessica Smith, a dévoilé au DailyMail des informations sur l’état de santé de sa fille : "Je n'ai jamais vu de bébé comme celui-ci. Je pense que cette particularité la rend très spéciale."

Le père, Kyle Clayton Thomas, est quant à lui malheureusement décédé, lors d'un entraînement en Californie. Sa photo, où il tient tendrement sa petite fille dans les bras, a fait le tour de la toile.

L’albinisme, une maladie encore trop peu connue

L'albinisme est une maladie rare qui concerne environ 20.000 personnes en Europe et que l'on connaît surtout en raison de l'apparence singulière qu'elle confère à la population atteinte.

Dépourvus de mélanine, les albinos sont généralement caractérisés par une peau, des cheveux et des yeux très clairs. Parfois, en raison du manque de mélanine contenu dans la rétine, la couleur des yeux vire au rouge.

Concrètement, cette anomalie résulte d’un défaut de production du pigment mélanique par les mélanocytes, à cause d'une mutation génétique. Elle s’accompagne d’une immunodéficience et de problèmes oculaires et cutanés. Plus rarement, cela peut engendrer un retard psychomoteur précoce et sévère, en atteignant directement les neurones du cerveau.

Par ailleurs, les personnes atteintes d'albinisme sont extrêmement vulnérables au cancer de la peau. Dans certains pays, la majorité des personnes atteintes d'albinisme décèdent de ce cancer entre 30 et 40 ans. 

Niveau traitement, il n'en existe aucun pour soulager cette maladie. Cependant, un suivi ophtalmologique et dermatologique est indispensable pour corriger les défauts visuels que les personnes atteintes peuvent développer, tout en évitant l'apparition de lésions cutanées - leur peau étant très fragile vis-à-vis des ultraviolets.

Des populations plus ou moins touchées

Bien que l'albinisme soit présent sur la totalité du globe, certaines populations semblent plus exposées que d’autres.

D’après l’OMS, si l’albinisme concerne une naissance sur 20 000 en Europe, son estimation en Afrique subsaharienne se situe autour d’une naissance sur 5000 à 15 000.

La Tanzanie, le Burundi ou le Niger sont les pays les plus touchés avec un taux pouvant atteindre une naissance sur 1000.

Ceci s’expliquerait par un brassage génétique moindre, dû à la présence de zones isolées ou de mariages consanguins. Rappelons que dans ces pays, les albinos sont régulièrement persécutés, kidnappés, voire tués à cause de croyances et de superstitions.

Source : Fallen MS soldier's baby previously gained internet fame, WMC Action News, 31 mai 2017. 
La rédaction vous recommande sur Amazon :