Identification du gène des cheveux blancs

Des chercheurs britanniques ont identifié un gène à l’origine de l’apparition des cheveuxblancs. C’est donc certain, le vieillissement n’est pas le seul déterminant de cette caractéristique capillaire mise en valeur par certaines célébrités.

PUB

La part génétique des cheveux blancs

L’ADN pilaire de quelque 6.000 volontaires de profils variés en termes de poils et de cheveux a été soigneusement analysé. Les chercheurs ont ainsi identifié le gène PAX3, déterminant le mono-sourcil, comme celui affiché par Emmanuel Chain, le gène FOXL2, associé à l’épaisseur du sourcil et d’autres gènes à l’origine de l’épaisseur de la barde ou des cheveux bouclés. Mais aussi et surtout, le gène IRF4 responsable des cheveux blancs. Celui-ci était déjà connu pour son implication dans la production et le stockage de la mélanine, pigment qui détermine la couleur de la peau, des yeux, et donc des cheveux.

PUB
PUB

Vers la fin des cheveux blancs ?

Les aléas de la vie (vieillissement, stress…) ne sont pas les seuls déterminants de l’aspect de notre chevelure. La génétique joue un rôle certain. Pourrait-on envisager pouvoir un jour modifier ce gène afin de retarder l’apparition des cheveux blancs ?

Cette découverte du gène IRF4 laisse entrevoir de nouvelles possibilités qui, si l’éthique le permet, offriraient la possibilité de retarder le vieillissement du cheveu…

Mots-clés : Cheveux blanc, Gene
Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 03 Mars 2016 : 10h41
Mis à jour le Jeudi 03 Mars 2016 : 10h41
Source : Kaustubh Adhikari et al., A genome-wide association scan in admixed Latin Americans identifies loci influencing facial and scalp hair features, Nature Communications 7, Article number:10815, doi:10.1038/ncomms10815, Published 01 March 2016.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés