Bébé souffre-t-il ?

Publié le Lundi 17 Avril 2000 : 02h00
Une échelle d'évaluation du comportement du nourrisson permet de vérifier très simplement si bébé souffre ou non.
PUB

Les parents apprennent très vite à distinguer les signaux de détresse de leurs enfants : bébé ne crie pas de la même manière s'il a faim ou s'il souffre. Mais l'interprétation des signaux des nourrissons est parfois difficile lorsqu'ils sont très jeunes et que les parents sont inexpérimentés : par exemple, s'il s'agit de leur premier enfant. Une échelle d'évaluation de la douleur peut alors être précieuse.Cette échelle repose sur l'observation de trois éléments : la mimique (mouvements du visage), les mouvements des membres et l'expression vocale (gémissements, cris).

Deux utilisations possibles

PUB
PUB

Vous pouvez utiliser les tableaux ci-dessous pour déterminer l'intensité de la douleur. Faites simplement le total des points obtenus, et lisez le résultat.

Mimique (mouvements du visage)

Calme
....................................0
Pleurniche avec alternance de fermeture et ouverture douce des yeux
....................................1
Déterminer l'intensité d'un ou plusieurs des signes suivants : Contraction des paupières, froncement des sourcils, ou accentuation des sillons naso-labiaux
Légers, intermittents avec retour au calme
....................................2
Modérés
....................................3
Très marqués, permanents
....................................4
Mouvements des membres

Calme ou mouvements doux
....................................0
Pleurniche avec alternance de fermeture et ouverture douce des yeux
....................................1
Déterminer l'intensité d'un ou plusieurs des signes suivants : pédalage, écartement des orteils, membres inférieurs raides et surélevés, agitation des bras, réaction de retrait.
Légers, intermittents avec retour au calme
....................................2
Modérés
....................................3
Très marqués, permanents
....................................4
Expression vocale (gémissements, cris)

Absence de plainte
....................................0
Gémit brièvement
....................................1
Cris intermittents
....................................2
Cris de longue durée, hurlement constant
....................................3
TOTAL sur 10

Total égal à 0 ou 1
L'enfant ne souffre pas
Total égal à 2
Ce résultat ne permet pas de savoir si l'enfant souffre
Total égal à 3 ou 4
Il est probable que l'enfant souffre
Total supérieur ou égal à 5
Il est extrêmement probable que l'enfant souffre

En interprétant les résultats, n'oubliez pas que toute échelle de ce type comporte des exceptions. Tenez compte de votre intuition de parent et des circonstances.

Publié le Lundi 17 Avril 2000 : 02h00
Source : Carbaral R. et coll. " DAN : a behavioral acute pain rating scale for newborns " présentée lors des XXVIèmes Journées Nationales de la Société Française de Médecine Périnatale. Brest, Octobre 1996.
PUB
PUB
A lire aussi
Sommeil : les besoins des enfantsPublié le 03/09/2007 - 00h00

Un bon sommeil, suffisant et de qualité, est indispensable pour être en forme et en bonne santé. Voici un rappel sur les besoins qui chez les enfants sont très importants pendant de longues années. Quelques repères également pour que leurs nuits soient calmes et réparatrices.

Mon enfant a des ticsPublié le 29/04/2013 - 09h02

Clignements d’œil, rotations de la tête, raclements de gorge… Les tics sont relativement fréquents chez l’enfant.Ils peuvent être bénins et transitoires ou être le symptôme d’un syndrome de Gilles de la Tourette.Comment réagir lorsque votre enfant souffre de tics ?

Plus d'articles