Syndrome du choc toxique menstruel : quels sont les symptômes ?
Sommaire

Choc toxique menstruel : des symptômes digestifs

Syndrome du choc toxique menstruel : quels sont les symptômes ?© Istock

En plus de la fièvre et les plaques squameuses rouges, d’autres symptômes font partie du tableau clinique du syndrome du choc toxique staphylococcique menstruel. Les patientes peuvent, en effet, souffrir de troubles digestifs comme une diarrhée aiguë et des vomissements. Il est aussi possible qu’elles se plaignent de maux de tête ou d’une grande fatigue.

“Toutefois, on peut avoir ces symptômes pour d'autres raisons”, reconnaît la praticienne. Ils ne prennent que du sens s’ils sont réunis avec la présence des plaques rouges et la forte fièvre.

En revanche, la spécialiste prévient : “Si cela se déclenche, c'est quelque chose de sérieux. Il peut entraîner une hospitalisation en réanimation. Dans les cas les plus graves, il y a un risque de septicémie et de décompensation cardio-vasculaire”.

Ainsi en cas de la survenue des signes présentés, le premier réflexe à avoir est d’enlever le tampon ou la coupe menstruelle qui bloque l’écoulement du sang. Il faut ensuite consulter en urgence si les symptômes persistent. Des antibiotiques pourront être prescrits pour détruire la bactérie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci au Dr Odile Bagot, auteure de "Vagin & Cie, on vous dit tout!" et "Ménaupose, pas de panique !" aux éditions Mango.
Rapport annuel d'activité : année d'exercice 2017, Centre National de Référence des Staphylocoques de Lyon, publié en 2018.