Le surpoids diminue l'efficacité de la pilule

© Istock

Jusqu'où va la fiabilité de la pilule contraceptive ? Si l'efficacité théorique de la pilule contraceptive est excellente, elle l'est beaucoup moins dans la réalité. Les oublis, très fréquents, y sont pour beaucoup mais d'autres facteurs interfèrent comme par exemple l'excès de poids.

PUB

Pilule et planning familial

Les études scientifiques et cliniques sont formelles, l'efficacité de la pilule est excellente. Selon l'Organisation mondiale pour la santé (OMS), la réalité est toute autre, faisant de ce mode de contraception une méthode médiocre de planification familiale.

Le premier facteur qui diminue l'efficacité de la pilule est l'observance. En effet, les oublis de pilule sont particulièrement fréquents : rien qu'en France, près d'une femme sur deux oublie fréquemment une prise de pilule, et souvent au moment de la reprendre à la fin des 7 jours d'arrêt.

PUB
PUB

D'autres facteurs interfèrent avec l'action contraceptive de la pilule estroprogestative, comme les médicaments. En effet, en raison d'interactions médicamenteuses, certains médicaments sont contre-indiqués (voir la notice et en parler avec son médecin).

L'obésité trouble l'efficacité contraceptive

L 'excès de poids pourrait aussi altérer l'efficacité de la contraception estroprogestative. Cette hypothèse a été explorée au cours d'une étude portant sur 248 femmes enceintes. Toutes se sont retrouvées enceintes alors qu'elles prenaient une pilule contraceptive et toutes ont affirmé n'avoir oublié aucune prise de pilule.

Selon les auteurs, le risque de grossesse sous pilule augmente de 60% chez les femmes ayant un indice de masse corporel supérieur à 27, ce qui correspond à une obésité. Globalement, le risque augmente progressivement avec la surcharge pondérale.

En pratique, il semblerait que les femmes en surpoids doivent encore plus que les autres faire attention à ne pas oublier de prendre leur pilule et à ne pas oublier de la reprendre à l'issue de la période d'arrêt de 7 jours.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 14 Août 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 12 Avril 2011 : 15h47
Source : Holt V., Obstetrics & Gynecology, 105 : 46-52, 2005.