Le surpoids favorise Alzheimer

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 27 Août 2003 : 02h00

Le surpoids et l'obésité, ces fléaux du siècle, se répercutent également sur le risque de développer une maladie d'Alzheimer. Cependant, cette association observée chez les femmes âgées, n'a pas été retrouvée chez les hommes.

© Istock
PUB

Partant de deux constats : 1- le surpoids et l'obésité sont associés à une hausse des troubles vasculaires ; 2- il existe un lien entre troubles vasculaires et maladie d'Alzheimer, les auteurs de cette étude se sont demandés si le surpoids ne pouvait pas tout simplement représenter un facteur de risque de démence.

Pour vérifier cette hypothèse, ils ont recruté 392 Suédois âgés initialement de 70 ans, qu'ils ont ensuite suivi durant 18 années.Au final, ils constatent que les femmes âgées en surpoids ont un risque plus élevé de souffrir d'une démence, en particulier de la maladie d'Alzheimer. Les femmes qui étaient en surpoids dans la tranche d'âges 70-79 ans, ont développé une démence ultérieurement entre les âges de 79 et 88 ans. Ces personnes avaient à 70 ans un indice de masse corporelle (IMC) d'environ 28, tandis que celles n'ayant pas développé cette affection présentaient un IMC inférieur à 25.Les patientes touchées par la maladie d'Alzheimer faisait partie de celles ayant les IMC les plus élevés à 70 ans, soit supérieur à 29, un indice proche de celui définissant une obésité. Les auteurs estiment globalement qu'à 70 ans, une augmentation d'un point de l'IMC se traduit par hausse de 36% du risque d'Alzheimer.

Inégalité des sexes ?

PUB
PUB

Cette relation n'est pas observée chez les hommes. La méthodologie de l'étude peut bien sûr être en cause, mais il faut également prendre en compte le fait que les hommes touchés par les troubles vasculaires atteignent moins souvent un âge élevé. De même, les hormones féminines et la répartition différentielle des graisses entre les sexes peuvent contribuer à cette inégalité.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 27 Août 2003 : 02h00
Source : Archives of Internal Medicine, 163 (13) : 1524-1528, 2003.
PUB
PUB
A lire aussi
15 millions de Français en surpoidsPublié le 17/10/2012 - 07h19

Selon la 6e édition de l’étude ObEpi-Roche, l’épidémie de l’obésité en France s’infléchit pour la première fois depuis 15 ans. La France compte malgré tout, en 2012, quelque 15 millions de personnes en surpoids, dont 7 millions d’adultes obèses, soit 15% de la population, contre...

Les Français se portent bienPublié le 18/02/2002 - 00h00

La santé des Français est bonne bien que des inégalités persistent. Ce sont les conclusions du rapport du Haut Comité à la Santé Publique (HCSP) parues au début du mois de février 2002....

Plus d'articles