Son abcès dentaire lui a provoqué une infection au cerveau

Rebecca Dalton, 35 ans, a failli mourir à cause d’un abcès dentaire. Il lui a provoqué une infection au cerveau et l’a conduite à l'hôpital pendant 5 mois !
© Adobe Stock
Sommaire

Il est important d’aller chez le dentiste. Rebecca Dalton, mère célibataire de 35 ans, en sait quelque chose. Elle a été hospitalisée pendant 5 mois après qu’un abcès dentaire lui ait provoqué une infection au cerveau

Abcès dentaire : “je pensais faire une dépression”

Rebecca Dalton a été chez le dentiste en décembre dernier tandis qu’elle était enceinte de plusieurs mois. La Britannique avait un petit abcès sous une dent de sagesse. Son praticien lui a donné des antibiotiques et a indiqué qu’elle aurait besoin de se faire retirer la dent impactée après son accouchement. La procédure ne pouvait pas, en effet, être faite pendant la grossesse.

La femme a pris le traitement prescrit jusqu’en mars. Elle pensait alors que l’abcès dentaire était soigné. C’est à cette époque que sa "personnalité a complétement changé".

Elle a expliqué au site britannique HullLive : "je suis devenue vraiment tendue, vraiment anxieuse et assez émotive. Je pensais que je faisais une dépression mentale".

Rebecca ne voulait pas que ses enfants soient témoins des difficultés qu’elle traversait. Ainsi sa mère a pris en charge ses trois aînés (une fille de cinq ans et deux jumeaux âgés de trois ans) tandis qu’une amie s'occupait de son bébé de trois mois. Son état de santé a empiré en pleine épidémie de COVID-19. Sa famille a alors pris la décision de la conduire en urgence à l’hôpital.


Les abcès se sont propagés jusqu’au cerveau

L’équipe médicale de l’hôpital de Scunthorpe l’a prise en charge. Les docteurs ont rapidement vu que son abcès dentaire n’était pas guéri. De plus, l’infection s’était propagée dans son corps. Des abcès s'étaient développés sur son cœur et son foie. Mais, ils n'étaient pas les seuls organes touchés. 

En effet, des scanners du cerveau ont montré que des excroissances s'y étaient également formées. Elles exerçaient une p ression sur l'avant de son cerveau, affectant sa personnalité, ses capacités cognitives et ses fonctions corporelles. Ce gonflement était susceptible également de provoquer d’importantes lésions.

Pendant son hospitalisation, elle a perdu sa capacité à marcher. Elle a alors été transférée au service neurologie du Hull Royal Infirmary.

Après des analyses supplémentaires, les experts ont découvert avec surprise qu’il s’agissait de la même bactérie dans l’abcès dentaire et le liquide présent dans son cerveau. 

Une hospitalisation de 5 mois en plein coronavirus

L ’infection au cerveau n’avait pas uniquement provoqué la perte de la marche chez la patiente. Rebecca Dalton indique qu’elle ne souvient ni de son transfert entre les deux établissements, ni d’une partie de son hospitalisation. "C'est comme si ma mémoire l’a effacée. J'étais tellement confuse que je regardais les gens et je pensais les connaître alors que manifestement non", se remémore la mère de famille. 

Hospitalisée pendant l’épidémie de COVID-19, sa mère a été autorisée à lui rendre visite deux fois car les médecins n’étaient pas sûrs de parvenir à la sauver. Heureusement, les traitements ont fini par faire effet, son état de santé s’est amélioré. Rebecca Dalton qui a perdu 38 kilos pendant sa maladie, a été autorisée à rentrer chez elle après 5 mois d’hospitalisation et un séjour en rééducation

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.