Le secret du régime méditerranéen

© Istock

Des chercheurs britanniques viennent d’élucider le secret de l’efficacité du régime méditerranéen, LE régime alimentaire ayant fait la preuve de son efficacité en termes de santé, notamment cardiovasculaire.

PUB

Comment agit le régime méditerranéen ?

L’efficacité du régime méditerranéen, notamment en termes de santé cardiovasculaire, n’est plus à démontrer (rappelons que les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité dans notre pays). Reste à savoir pourquoi ce régime est indétrônable. Quel est son secret ? Pourquoi est-il si intéressant pour notre santé ? Des chercheurs viennent d’expliquer le « phénomène régime méditerranéen ».

Il s’agirait d’une action combinée de certains acides gras alimentaires et des légumes, conférant une protection contre l’hypertension.

Plus précisément, les acides gras non saturés (huile d’olive, fruits à coques…), prônés dans le régime méditerranéen au détriment des acides gras saturés (graisses animales, produits industriels), interagissent avec les nitrates et les nitrites produits par les légumes, l’autre principale catégorie alimentaire recommandée dans ce régime. Cette réaction entre acides gras non saturés et nitrates des légumes induit la formation d'acides gras « nitro ». Or ces acides gras « nitro » neutralisent une enzyme impliquée dans la régulation de la tension artérielle.

PUB
PUB

Cette découverte a été confirmée chez des souris génétiquement modifiées pour avoir une enzyme résistante aux acides gras « nitro ». Malgré un régime riche en acides gras non saturés et en nitrates, leur tension artérielle n’a pas diminué. En revanche, une telle alimentation a eu pour effet d’abaisser la tension artérielle des souris normales.

En conclusion, les aliments recommandés dans le cadre du régime méditerranéen agissent en synergie et l’efficacité de ce régime sur la santé cardiovasculaire notamment, passe par une protection contre l’hypertension artérielle.

Le régime méditerranéen en pratique

  • Beaucoup de fruits et de légumes.
  • Beaucoup de céréales, surtout des céréales complètes.
  • Des légumineuses tous les jours.
  • De l’huile d’olive.
  • Des aromates (ail, oignon, épices…).
  • Des fruits secs tous les jours (noix, graines…).
  • Beaucoup de poisson, au détriment de la viande rouge.
  • Une cuisine faite « maison ».
  • Un verre de vin rouge.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 21 Mai 2014 : 19h31
Mis à jour le Lundi 26 Mai 2014 : 11h31
Source : Charles R.L. et coll., PNAS, April 24, 2014, http://www.pnas.org/content/early/2014/05/14/1402965111.abstract.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés