Anévrisme de l'aorte, faut-il opérer ?

Publié le 27 Mai 2002 à 2h00 par Dr Agnès Lara
L'anévrisme de l'aorte est une dilatation d'un segment de cette artère. La rupture de la paroi trop distendue du vaisseau peut conduire à une hémorragie massive. Que faire pour lever cette épée de Damoclès ?

Anévrisme de l'aorte, qu'est-ce que c'est ?

L'anévrisme artériel est une dilatation de la paroi d’une artère qui peut aller jusqu’à constituer une poche de sang.

Il n'entraîne aucun symptôme particulier, pourtant, lorsque celui-ci se dilate trop, la paroi du vaisseau peut venir à se rompre et provoquer un épanchement de sang.

Lorsque l'anévrisme touche une artère principale telle que l'aorte, sa rupture peut provoquer une hémorragie majeure et entraîner une mort rapide.

Anévrisme de l'aorte : qui est concerné ? Que risque t-on ?

L'anévrisme de l'aorte abdominale, rarement diagnostiquée à temps, est la troisième cause de mortalité d'origine cardiovasculaire.

Cette maladie est assez fréquente chez les personnes de plus de 60 ans (surtout les hommes) et chez les fumeurs et anciens fumeurs, et plus globalement, les personnes présentant des risques cardiovasculaires.

Après 60 ans, ce sont 4 à 8% des hommes qui sont concernés par l'anévrisme de l'aorte et 1 à 3% des femmes.

Si vous avez des antécédents familiaux d’anévrisme de l’aorte ou si vous fumez depuis longtemps et que vous avez plus de 50 ans, voyez avec votre médecin l’intérêt d’une prescription pour une échographie abdominale.

Source : Lederle, the Aneurysm Detection and Management Veterans Affairs Cooperative Study Group. New England Journal of Medicine 2002; 346: 1437-1444. The United Kingdom Small Aneurysm Trial Participants, New England Journal of Medicine 2002; 346: 1445-1452.