Quels sont les aliments à privilégier contre le cancer ?

Publié le 19 Novembre 2007 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Les experts du réseau mondial du World cancer research Fund (WCRF) ont analysé toutes les études ayant porté sur le sujet (et elles sont aujourd'hui nombreuses), afin d'obtenir une liste des aliments à privilégier en prévention du cancer. Ils ont ensuite réalisé un tableau indiquant, pour chaque type de cancer, les aliments conférant une protection « convaincante », « probable » ou « limitée », ainsi que les aliments à risque. S'en suivent neuf recommandations de santé publiques applicables à l'échelon individuel.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Ont été rassemblées dans un tableau les preuves scientifiques établissant un lien de cause à effet entre l'alimentation, l'activité physique, la corpulence et le risque de développer certains cancers. Les données concernent quelque 17 cancers.

Contre le cancer du côlon

On apprend ainsi par exemple que, concernant le cancer du côlon, le risque décroît de façon convaincante avec l'activité physique, de façon probable en mangeant des aliments riches en fibres, de l'ail, du lait et du calcium, et de façon limitée en mangeant des légumes (non féculents) et en absorbant du sélénium. Inversement, le risque s'accroît de façon convaincante avec la consommation de viande rouge, de charcuterie, de boissons alcoolisées, mais aussi avec la corpulence et l'excès de graisse abdominale, et de façon limitée en mangeant des aliments contenant du fer, des glucides, des graisses animales et du fromage.

Contre le cancer du sein

Concernant le cancer du sein, le risque décroît de façon convaincante avec l'allaitement, de façon probable avec la corpulence et de façon limitée avec l'activité physique. En revanche, l'absorption de boissons alcoolisées accroît de façon convaincante le risque de cancer du sein, tandis qu'un poids de naissance élevé à la naissance l'augmente très probablement.

Contre le cancer de la prostate

Les aliments contenant du lycopène et le sélénium diminuent de façon probable le risque de cancer de la prostate, et de façon limitée, avec les légumes secs, l'alpha tocophérol (vitamine E naturelle) et les aliments contenant de la vitamine E. Le risque s'accroît probablement avec les aliments riches en calcium et de façon limitée avec le lait et la charcuterie. Les données sont également disponibles pour les cancers de la peau, de la vessie, du rein, du col de l'utérus, de l'endomètre, de l'ovaire, du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas, de l'estomac, de l'oesophage, des sinus-pharynx, de la bouche-pharynx-larynx et du poumon.

Neuf recommandations contre les cancers

1) Avoir un indice de masse corporel (IMC) normal.2) Etre physiquement actif au quotidien.3) Limiter la consommation d'aliments à forte densité calorique et éviter les boissons sucrées.4) Consommer principalement des aliments d'origine végétale.5) Limiter la consommation de viande rouge et éviter la charcuterie. 6) Limiter la consommation de boissons alcoolisées à une boisson par jour pour les femmes et à deux pour les hommes.7) Limiter la consommation de sel8) Chercher à satisfaire les besoins nutritionnels uniquement par l'alimentation et éviter les compléments alimentaires.9) Privilégier l'allaitement quand c'est possible.

Source : Fonds mondial de recherche contre le cancer (WCRF), résumé scientifique du rapport, novembre 2007.