Prévention du cancer de la peau : crème solaire oui, caroténoïdes non !

Les cancers de la peau peuvent être prévenus. Si l'efficacité des crèmes solaires reste discutée, car elles poussent à l'exposition prolongée, une étude australienne démontre que leur application quotidienne retarde l'apparition de lésions cutanées. En revanche, une supplémentation en bêta-carotène, un antioxydant, est sans effet protecteur.
Publicité

La crème solaire aide à prévenir les lésions cutanées

Il est possible de prévenir les cancers de la peau grâce à l’application d’une crème solaire protectrice, à la seule condition de ne pas en profiter pour s’exposer davantage au soleil en se pensant protégé.

Légitimement, avec une population en majeure partie caucasienne exposée en permanence à un soleil de plomb, les scientifiques australiens ont entrepris de nombreuses études sur les méfaits du soleil et notamment celle-ci, ayant consisté à comparer la protection apportée par l’application d’une crème solaire à une supplémentation en bêta-carotène.

Quelque 1.621 adultes âgés de 25 à 74 ans ont été recrutés. Répartis en quatre groupes, certains devaient impérativement appliquer quotidiennement une crème solaire, d'autres à leur convenance, tandis que certains devaient consommer une supplémentation en bêta-carotène (30 mg/jour) ou un placebo. Le bêta-carotène, qui fait partie de la famille des caroténoïdes, est un antioxydant qui lutte contre la prolifération des radicaux libres générés notamment en excès lors d'une exposition solaire.

Publicité
Publicité

C’est pourquoi les « gélules solaires » que l'on trouve sur le marché sont généralement composées de caroténoïdes, de vitamine E et de sélénium, trois types de molécules antioxydantes.

La supplémentation en bêta-carotène ne protège pas la peau du soleil

En début d'étude, puis deux et quatre ans plus tard, le nombre de kératoses actiniques était évalué.

Ces lésions représentent un facteur prédictif majeur de la survenue ultérieure de cancers de peau, surtout des carcinomes spinocellulaires et basocellulaires.

Globalement, les auteurs constatent que l'application quotidienne d'une protection solaire retarde l'apparition de nouvelles lésions cutanées, particulièrement au cours des deux premières années. Plus finement, le nombre de kératoses actiniques a augmenté de 57 % dans le groupe des sujets utilisant la crème solaire à leur convenance, contre 20 % chez ceux qui avaient l'obligation de l'appliquer tous les jours. La prévention relative calculée par les chercheurs est de 24 %. Mais il faut tenir compte du fait que dans un environnement subtropical, les écrans solaires ne peuvent pas empêcher complètement les lésions. En revanche, comparée au placebo, la supplémentation en bêta-carotène n'a eu aucun effet sur la quantité de nouvelles lésions.

Il est impératif de se protéger du soleil afin d'éviter notamment les cancers de la peau.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 21 Mai 2003 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 28 Janvier 2016 : 18h16
Source : Darlington S. et coll., Arch. Dermatol., 139 (4) : 451-5, 2003.