Poire
Fruit de la même famille que la pomme et l'abricot (les rosacées), très fragile, la poire est toujours à traiter avec précaution. Quand elle est bien mûre, de qualité, sa dégustation peut être un grand moment de gourmandise.
Sommaire

Faire le bon choix

Fragiles, les poires sont souvent récoltées avant leur maturité sinon elles ne pourraient être commercialisées. Choisissez plutôt des petites poires: elles mûriront plus rapidement. Une bonne poire a une peau sans taches, ni meurtrissures. Quand elle est mûre, elle dégage un délicieux parfum suave, sa chair est souple sous votre doigt. Mieux vaut la manger alors rapidement car elle devient assez vite blette. Ne mettez pas les poires au réfrigérateur : le froid tue leurs saveurs et leur parfum. Installez-les dans un compotier, à l'air ambiant, pédoncule en l'air, bien séparés les uns des autres car les poires sont fragiles. Si vous mettez une poire dans une salade de fruits, pensez à l'arroser de jus de citron dès qu'elle est coupée car elle s'oxyde facilement.

Nutrition

En dehors de sa richesse en fibres, qui diminue d'ailleurs quand on l'épluche, la poire n'offre pas vraiment un grand intérêt nutritionnel malgré un vieux proverbe qui dit : "Poires bouillies sauvent vie". Néanmoins, une compote de poires peut être aussi efficace que des pruneaux pour réveiller en douceur un intestin paresseux.Ce fruit délicieux est pauvre en vitamine C. Un jus de citron dans une salade de poires compense cette pauvreté. "Une poire pour la soif" : cette expression est tout à fait justifiée. La poire, riche en eau et peu sucrée au goût malgré ses 12 % de glucides, est un fruit très désaltérant. Une poire peut aussi être un coupe-faim pratique et sans danger.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :