Pizza, yaourt, œufs... Par quoi remplacer votre bol de céréales

© Istock

Une diététicienne américaine souligne que la pizza ferait un meilleur petit-déjeuner qu'un bol de céréales, souvent trop sucrées. Voici les alternatives.

Publicité

C'est un bien étrange conseil que relaie la presse américaine depuis quelques jours. A la place du traditionnel bol de céréales au petit-déjeuner, mieux vaudrait se servir… une part de pizza ! Cette étonnante suggestion est émise par Chelsey Amer, diététicienne-nutritionniste de New-York (Etats-Unis), qui répond aux questions du site The Daily Meal.

La logique de cette professionnelle est imparable. "Une part moyenne de pizza et un bol de céréales avec du lait entier contiennent presque la même quantité de calories", explique-t-elle. Mais cette "tarte" italienne, souvent associée à la malbouffe et au fast-food, vaut paradoxalement mieux que les céréales industrielles.

Publicité
Publicité

Et pour cause : sous couvert de solutions saines et minceur, les différentes marques proposent en fait des produits surchargés en sucres. L'association de consommateurs CLCV a comparé les différentes céréales proposées aux enfants. En moyenne, elles contiennent 28 grammes de sucres pour 100 grammes. Une portion standard (30 g) abriterait ainsi plus d'un carré de sucre.

Œufs, tartines, flocons d'avoine

Rayon adultes, les marques ne présentent guère mieux. Les mueslis "fruits et noix" contiennent ainsi 25 g de sucres pour 100 g et les céréales "minceur" Special K, 15 g pour 100 g.Face à ces mauvais résultats, le conseil de Chelsey Amer paraît bien plus sensé.

"Une part de pizza contient plus de graisses et moins de sucres que la plupart des céréales, votre glycémie risque donc moins de s'effondrer", souligne-t-elle. Par ailleurs, "elle contient bien plus de protéines, ce qui vous permettra de tenir la matinée sans avoir faim."

Mais la diététicienne le reconnaît elle-même : la pizza – même aux légumes – est loin d'être la solution la plus correcte sur le plan nutritionnel. A condition d'ajouter les légumes et d'avoir la main légère sur le gruyère, cela reste intéressant. Les plus motivés pourront remplacer la pâte par une option à base de chou-fleur ou d'aubergine.

Mais des alternatives plus basiques sont à préférer, comme une tartine de pain complet – avec une quantité limitée de beurre.Les apports en protéine peuvent être assurés par un yaourt ou un fromage blanc qui sont – en plus – source de probiotiques qui facilitent le transit. Un œuf fera aussi l'affaire tout en fournissant de nombreux oligo-éléments.

Si vous avez du mal à décrocher des céréales, un conseil simple est à retenir : plus elles sont travaillées, plus elles risquent de contenir trop de sucres. Mieux vaut privilégier des produits moins préparés, comme les flocons d'avoine.

PUB
PUB