Morsure de tiques : attention au risque d’anaphylaxie

© Istock

Les morsures de tique peuvent sensibiliser aux allergènes contenus dans la viande. Une ingestion de l'aliment expose alors au risque d'anaphylaxie. 

PUB

Les tiques sont responsables de bien des problèmes de santé. Outre la maladie de Lyme, leurs morsures exposent au risque de choc anaphylactique, une réaction allergique grave. Voici la conclusion d'une équipe de scientifiques américains, publiée dans la revue Annals of Allergy, Asthma and Immunology, le 14 juillet dernier.

Les chercheurs ont étudié les dossiers médicaux de victimes d'anaphylaxie, entre 2006 et 2016. Les observations ont porté sur 218 patients, âgés de 9 à 78 ans. Pour 85 d'entre eux, la cause de la réaction allergique a été identifiée.

PUB
PUB
  • 39% des cas ont été attribués à la molécule alpha-gal, transmise par la tique;
  • 28,2% des cas ont été attribués à la nourriture (allergie aux mollusques, aux crustacés et aux arachides notamment);
  • 18,8% des cas ont été attribués à l'exposition à un venin;

Pour 57 patients, la cause de l'anaphylaxie n'a pu être déterminée que de manière probable.

  • 35,1% des cas provoqués par la nourriture;
  • 26,3% des cas provoqués par la molécule alpha-gal;
  • 22,8% des cas provoqués par des médicaments;

La tique : responsable d'allergies alimentaires

La molécule alpha-gal est transmise à l'Homme par la tique Amblyomma americanum, ou tique étoilée. Comme son nom l'indique, elle est particulièrement présente aux Etats-Unis. Les personnes exposées à l'alpha-gal ne souffrent pas immédiatement d'un choc anaphylactique.

La molécule va les sensibiliser à la viande (de boeuf et de porc principalement). C'est lors de l'ingestion de ce type d'aliment que le malade sera exposé au risque d'une réaction allergique, potentiellement mortelle.

Les auteurs de l'étude se sont inquiétés de cette forte proportion de cas d'anaphylaxie, provoqués par les morsures de tiques : "elle est devenue l'une des causes les plus courantes, alors même qu'elle était quasi inconnue avant".

Anaphylaxie : une urgence médicale

Parmi les symptômes de l'anaphylaxie, on peut citer :

  • une enflure de la gorge, des lèvres, de la langue, ou du contour des yeux
  • des difficultés à respirer ou à avaler
  • un goût métallique ou des démangeaisons dans la bouche

Les personnes allergiques se voient souvent prescrire des médicaments pour réduire leurs symptômes en cas de crise, en attendant les secours : des antihistaminiques et des corticoïdes à avaler ou encore un bronchodilatateur à inhaler.

Publié le 01 Août 2018
Auteurs : Aline Garcin, journaliste santé
Source : The changing face of anaphylaxis in adults and adolescents, Debendra Pattanaik, Phil Lieberman, Jay Lieberman, Thanai Pongdee, Alexandria Tran Keene,  Annals of Allergy, Asthma and Immunology, 14 juillet 2018
L’anaphylaxie, Allerject, consulté le 1er août 2018
L'anaphylaxie ou choc anaphylactique, AFPRAL, 17 juillet 2014
PUB
PUB

Contenus sponsorisés