Morsure de tiques : attention au risque d’anaphylaxie

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Mercredi 01 Août 2018 : 12h05

Les morsures de tique peuvent sensibiliser aux allergènes contenus dans la viande. Une ingestion de l'aliment expose alors au risque d'anaphylaxie. 

© Istock
PUB

Les tiques sont responsables de bien des problèmes de santé. Outre la maladie de Lyme, leurs morsures exposent au risque de choc anaphylactique, une réaction allergique grave. Voici la conclusion d'une équipe de scientifiques américains, publiée dans la revue Annals of Allergy, Asthma and Immunology, le 14 juillet dernier.

Les chercheurs ont étudié les dossiers médicaux de victimes d'anaphylaxie, entre 2006 et 2016. Les observations ont porté sur 218 patients, âgés de 9 à 78 ans. Pour 85 d'entre eux, la cause de la réaction allergique a été identifiée.

  • 39% des cas ont été attribués à la molécule alpha-gal, transmise par la tique;
  • 28,2% des cas ont été attribués à la nourriture (allergie aux mollusques, aux crustacés et aux arachides notamment);
  • 18,8% des cas ont été attribués à l'exposition à un venin;

Pour 57 patients, la cause de l'anaphylaxie n'a pu être déterminée que de manière probable.

  • 35,1% des cas provoqués par la nourriture;
  • 26,3% des cas provoqués par la molécule alpha-gal;
  • 22,8% des cas provoqués par des médicaments;

La tique : responsable d'allergies alimentaires

La molécule alpha-gal est transmise à l'Homme par la tique Amblyomma americanum, ou tique étoilée. Comme son nom l'indique, elle est particulièrement présente aux Etats-Unis. Les personnes exposées à l'alpha-gal ne souffrent pas immédiatement d'un choc anaphylactique.

La molécule va les sensibiliser à la viande (de boeuf et de porc principalement). C'est lors de l'ingestion de ce type d'aliment que le malade sera exposé au risque d'une réaction allergique, potentiellement mortelle.

Les auteurs de l'étude se sont inquiétés de cette forte proportion de cas d'anaphylaxie, provoqués par les morsures de tiques : "elle est devenue l'une des causes les plus courantes, alors même qu'elle était quasi inconnue avant".

PUB
PUB

Anaphylaxie : une urgence médicale

Parmi les symptômes de l'anaphylaxie, on peut citer :

  • une enflure de la gorge, des lèvres, de la langue, ou du contour des yeux
  • des difficultés à respirer ou à avaler
  • un goût métallique ou des démangeaisons dans la bouche

Les personnes allergiques se voient souvent prescrire des médicaments pour réduire leurs symptômes en cas de crise, en attendant les secours : des antihistaminiques et des corticoïdes à avaler ou encore un bronchodilatateur à inhaler.

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Mercredi 01 Août 2018 : 12h05
Source : The changing face of anaphylaxis in adults and adolescents, Debendra Pattanaik, Phil Lieberman, Jay Lieberman, Thanai Pongdee, Alexandria Tran Keene,  Annals of Allergy, Asthma and Immunology, 14 juillet 2018
L’anaphylaxie, Allerject, consulté le 1er août 2018
L'anaphylaxie ou choc anaphylactique, AFPRAL, 17 juillet 2014
PUB
PUB
A lire aussi
Allergie grave : l’anaphylaxie, une urgence vitale trop méconnuePublié le 31/10/2016 - 11h09

Les allergies alimentaires ou aux pollens, de plus en plus fréquentes, sont fortement médiatisées. Au point -revers de la médaille- d’être banalisées. Or les réactions allergiques graves ou « anaphylaxies » sont, elles aussi, plus courantes et trop méconnues alors qu’elles engagent...

Choc anaphylactique : un 'super choc' allergique Publié le 30/06/2014 - 07h36

Démangeaisons, nez qui coule, éternuements…, nombre d’entre nous connaissent les petits tracas des allergies.Mais, dans certains cas, la réaction de l’organisme face à l’allergène peut être bien plus explosive et s’étendre à tout l’organisme.Elle peut alors mettre en danger la...

Et si c’était une allergie ? Les signes qui doivent vous alerterPublié le 17/03/2016 - 09h36

L’allergie sous toutes ses formes (allergie respiratoire, asthme, allergie alimentaire, allergie cutanée) est une maladie en forte progression. Améliorer le diagnostic est un enjeu prioritaire. Pour l’allergique, cela passe par reconnaitre les premiers signes, car comme le précise Christine...

L’anaphylaxie : une urgence méconnuePublié le 21/10/2016 - 11h11

Le choc anaphylactique est une réaction allergique sévère potentiellement mortelle. Dans 66% des cas, il est dû à un aliment et dans 20% des cas il survient à l’école. Or peu de Français connaissent suffisamment bien l’anaphylaxie pour prévenir les risques et y faire face.

Plus d'articles