Mon enfant est asthmatique : quels sports nautiques pendant les vacances ?

En vacances, quels sont les sports nautiques que peut pratiquer votre enfant asthmatique ? Baignade en mer, piscine, voile, plongée… ces sports sont-ils autorisés en cas d’asthme ? Quelles sont les précautions qui s’imposent ? 

Le point sur les sports nautiques que peut faire un enfant asthmatique durant ses vacances.

Publicité

Le sport peut déclencher une crise d’asthme

L’asthme est une inflammation chronique des bronches, le plus souvent d’origine allergique. Cette inflammation bronchique réduit le diamètre des bronches, entravant le passage de l’air : respiration sifflante, essoufflement, toux…

L’asthme peut aussi se manifester par crise, nécessitant une intervention d’urgence : une difficulté à respirer et des sifflements. Cette crise d’asthme peut durer quelques minutes ou quelques heures.

Un effort peut être à l’origine d’une crise d’asthme (asthme d’effort) :

Publicité
Publicité
  • Quelques minutes après l’arrêt d’un effort physique soutenu ou violent,
  • 5 à 10 minutes après le début d’un sport d’endurance, comme la course.

Ce n’est pas une raison pour contre-indiquer le sport.

Dans tous les cas, si votre enfant fait une crise d’asthme, il doit respecter les consignes suivantes :

  • Stopper son effort et se calmer.
  • Prendre son traitement de secours.
  • Renouveler son traitement 10 à 15 minutes plus tard si nécessaire.
  • Si cela ne suffit pas à faire passer la crise d’asthme, c’est qu’il s’agit d’une crise sévère qui nécessite alors d’appeler immédiatement les urgences en composant le 15 (Samu).

Mon enfant asthmatique peut-il aller à la piscine sans risque ?

La natation est un sport excellent pour les petits asthmatiques car l’humidité améliore l’ouverture des bronches et donc la circulation de l’air, avec au final moins de risque de faire une crise d’asthme.

Mais le problème à la piscine, c’est le chlore !

Utilisé pour assainir l’eau, le chlore dégage à la surface de l’eau des "cloramines" (au contact des nageurs, de la transpiration, de l’urine, de la crème solaire, etc.), responsables d’irritation.

Résultat, la fréquentation d’une piscine désinfectée par le chlore aggrave les symptômes de l’asthme.

La solution est de choisir une piscine désinfectée sans chlore (système cuivre et argent, ozone, brome).

À défaut d’une piscine sans chlore, votre enfant doit :

  • Se doucher et se savonner avant et après la baignade.
  • Porter un bonnet de bain.
  • Passer aux toilettes avant d’entrer dans la piscine, avec pour consigne de sortir pour aller aux toilettes en cas de besoin, et donc de ne pas faire pipi dans l’eau, camarades y compris !
 
Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 02 Juillet 2012 : 17h12
Mis à jour le Lundi 06 Juillet 2015 : 15h51
Source : www.asthmaction.com Association Asthme et Allergies, www.asthme-allergies.org.
PUB