Mes parties intimes sont-elles normales ?
Sommaire

Vulves : les kystes et boules qui doivent alerter

Vulves : les kystes et boules qui doivent alerter© Adobe Stock

Si la morphologie de votre vulve s’est modifiée au cours des derniers mois, il peut s'agir de kyste. Plusieurs sortes peuvent en effet s’y former.

Le kyste de la glande de Bartholin 

Les glandes de Bartholin qui aident à la lubrification pendant les rapports sexuels, sont situées de chaque côté de l’ouverture du vagin. Leurs canaux peuvent se boucher. Le mucus s’y accumule alors, et provoque la formation d’un kyste. Il est le plus souvent asymptomatique. Toutefois, il peut s’infecter et former un abcès douloureux. Lorsque le kyste devient très volumineux (parfois plus gros qu’une balle de golf), les mouvements comme la marche et les rapports intimes peuvent devenir très douloureux.

Lorsque la glande de Batholin s’infecte, on parle de bartholinite. Au stade précoce, un traitement antibiotique peut encore être efficace, au-delà , au stade de l’abcès, le traitement est chirurgical : on incise l’abcès, on le vide et on pratique une petite ouverture (= marsupialisation) pour éviter que la glande se rebouche.

Le kyste sébacé

"Il y a aussi des glandes sébacées sur la surface interne des grandes lèvres. Parfois, elles se bouchent et les sécrétions s'accumulent alors sous la surface de la peau. Cela forme une petite boule blanche, indolore, plutôt ferme", explique le Dr Odile Bagot.

Il n’y a pas matière à s’inquiéter. Toutefois, si cela persiste, vous devez consulter. 

Une boule bleue : signe d’endométriose

Dans de rares cas, l’endométriose touche la vulve. Le tissu endométrial se développe sur cette partie du corps et forme un kyste douloureux pendant les menstruations. “Cela forme une boule bleutée au moment de vos règles”. Une petite boule bleue, souple, persistante, mais qui disparait sous la pression du doigt peut correspondre à un petit nodule veineux sans gravité.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci au Dr Odile Bagot, Gynécologue et auteure de Vagin et Cie, on vous dit tout ! et Ménopause pas de panique ! aux éditions Mango.